En direct

Coordination de niveau « Platine » à la ZAC Gare

C. R. |  le 08/06/2018  |  TransportsCollectivités localesHaut-Rhin

Mulhouse -

Inauguré le mois dernier, le « Platine » brille certes des couleurs bronze, rouge-violet (lie-de-vin) et vert qui scintillent sur sa façade à résille métallique conçue par l'agence d'architecture DeA. Mais la plus récente livraison de la ZAC Gare de Mulhouse (Haut-Rhin) mérite encore davantage l'attention pour sa conception au sol. Sa structure au rez-de-chaussée présente en effet une forme tridimensionnelle inhabituelle, rendue nécessaire par la configuration tout aussi inhabituelle des lieux : à son point d'implantation, l'immeuble de 3 500 m2 occupé par la Banque populaire Alsace-Lorraine-Champagne rejoint le parvis de la ZAC ainsi que le débouché du tunnel routier de la voie sud. Il a requis par conséquent une coordination permanente entre les trois maîtres d'ouvrage : la Ville pour l'infrastructure routière, l'aménageur Citivia pour la ZAC et Nacarat, le promoteur du « Platine ».

Une poutre décisive. Les études de stabilité du bâtiment ainsi que les modélisations sismiques communes aux trois composantes ont abouti à un consensus pour cette structure de forme triangulaire. Celle-ci est renforcée, dans sa partie arrière, d'une poutre de 4 m de haut et 20 m de long qui permet d'enjamber la voie sud. « Sans cet élément complémentaire, construire quatre étages à cet endroit aurait été impossible », souligne Guillaume Delemazure, le dirigeant de DeA.

Citivia a assuré la continuité entre le tunnel, le parvis et le rez-de-chaussée grâce à un ouvrage de type estacade, de 52 m de long, qui passe sous la dalle du parvis. Dimensionné pour garantir les différents reports de charges, il est adapté à la voie du tunnel qui suit une trajectoire atypique en biais, et non orthogonale.

Achevée ce printemps au terme d'opérations d'un montant de 37 M€ HT (maîtrise d'œuvre : équipe Arcadis), la voie sud avait dû anticiper l'arrivée du « Platine » et son propre passage sous le parvis. Son insertion a été rendue possible par un chevêtre en béton armé dans lesquels se sont encastrés les pieux tangents. En outre, les études de ventilation ont conclu à la « continuité aéraulique » de l'ouvrage souterrain avec le parvis et l'immeuble, ce qui a fait passer sa longueur à plus de 300 m du point de vue réglementaire : d'une tranchée couverte, il est devenu un tunnel, avec toutes les contraintes de sécurité induites.

PHOTO - 13385_814942_k2_k1_1919373.jpg
PHOTO - 13385_814942_k2_k1_1919373.jpg

Commentaires

Coordination de niveau « Platine » à la ZAC Gare

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX