En direct

Coopération franco-suisse Un programme d'action pour le massif du Jura

didier hugue |  le 25/06/1999  |  transportArchitectureAménagement

La Communauté de travail du Jura adoptera à l'automne un schéma de développement transfrontalier. Les infrastructures de transport viennent en tête de ses priorités.

Depuis 1998, la Communauté de travail du Jura (CTJ) relance énergiquement les initiatives de développement du massif du Jura, plus couramment appelé l'Arc jurassien. Ce territoire transfrontalier, à cheval entre la Franche-Comté et la Suisse romande, réunit les quatre départements franc-comtois et les quatre cantons suisses francophones de Berne, Vaud, Neuchâtel, et du Jura (1).

Michèle Gasser, secrétaire générale de la CTJ du côté suisse, résume en ces termes le rôle de l'organisme : « Favoriser tout projet de nature à rendre les relations plus faciles car nous n'avons ni mission ni compétence pour assurer la maîtrise d'ouvrage d'une opération. » Dans cette optique, la CTJ a adopté, en décembre dernier, un programme d'actions (1999-2001). Elle élabore actuellement un schéma d'aménagement, d'ici à l'horizon 2005, qui sera voté à l'automne. « Nous tiendrons à Arc-et-Senans (Jura), le 28 octobre prochain, un colloque pour présenter le document final », précise Jean-Pierre Rebourgeon, homologue français de Michèle Gasser.

Dans le programme comme dans le schéma, l'amélioration des voies de communication tient une place de choix. Les réflexions consécutives à une étude livrée en octobre 1998 amènent l'organisme transfrontalier à soutenir le projet de remise en service de la liaison ferroviaire Belfort-Delémont. Les 61 km concernés représentent un investissement de 154 à 235 millions de francs suivant les options retenues. « Cela permettra une connexion avec le futur TGV Rhin-Rhône », remarque Michèle Gasser.

Les efforts d'incitation portent également sur la desserte TGV Dole-Neuchâtel-Berne : les trains y circulent à vitesse normale, mais l'infrastructure connaît quelques difficultés d'alimentation électrique sur le réseau français. La CTJ entend aussi promouvoir une desserte express entre Besançon et La Chaux-de-Fonds car la ligne actuelle Besançon-Morteau, en direction de Neuchâtel, subit de fortes ruptures de charges.

Soutien au barreau Poligny-Vallorbe. Le développement des infrastructures routières et autoroutières entre aussi dans les priorités affichées par la CTJ. Ses représentants iront soutenir, le 1er juillet prochain à Champagnole, Gérard Bailly, président du conseil régional du Jura et initiateur d'un colloque portant sur l'inscription prioritaire d'un barreau autoroutier Poligny-Vallorbe, long de 70 km (« Le Moniteur » du 11 juin, p. 167).

Figure également dans le futur schéma l'aménagement de la route blanche (RN5), entre Champagnole et Nyon, par Les Rousses, d'une largeur insuffisante et d'un tracé trop sinueux.

La Communauté de travail du Jura s'intéresse parallèlement à de plus petits projets. En 1997, grâce à son travail de concertation, un sentier touristique d'une dizaine de kilomètres a pu voir le jour entre les communes frontalières Les Fours et Les Hôpitaux. La communauté concentre aujourd'hui ses efforts sur la création d'une passerelle piétonnière enjambant le saut du Doubs à Villers-le-Lac (Doubs). Pour aboutir, ce projet devra toutefois attendre le classement de la partie française du site. Une étude de faisabilité a été programmée dans les tout prochains mois à cette fin. Le financement bénéficiera, ici, des fonds Interreg-II (1995-1999). Bien que ces fonds ne soient pas a priori destinés à épauler des opérations d'aménagement, l'Union européenne a admis une exception en 1998 pour solder l'enveloppe de 45 millions de francs octroyée à l'Arc jurassien.

(1) 9 847 km2, 550 000 habitants, et 934 communes au total.

PHOTO

Le saut du Doubs : site d'une future passerelle piétonnière entre la France et la Suisse.

Commentaires

Coopération franco-suisse Un programme d'action pour le massif du Jura

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur