Contrôler les apports solaires des façades vitrées
- © DR

Contrôler les apports solaires des façades vitrées

XAVIER HAERTELMEYER |  le 29/09/2021  |  Hérault

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Stores et fermetures
Hérault
Valider

En choisissant un verre à haute performance, les architectes du cabinet ASVA ont pu réaliser de grandes façades vitrées sur l’immeuble de bureau Equation à Mauguio (34).

L’agence d’architecture ASVA, pour Amat et Saint-Val Architectes, a été créée en 2014 par ses deux associés Olivier Amat et Laurent Saint-Val. Pour la réalisation de l’immeuble de bureau Equation, à Mauguio (34), les deux associés ont solutionné plusieurs contraintes. « Le programme de base était de dessiner un immeuble de bureaux en R+1 développant environ 1 000 m² de surface et une trentaine de places de stationnement », signale Olivier Amat. La forme du site, au cœur de la ZAC Fréjorgues Est II, sur un des axes les plus dynamiques de la région « était assez particulière. Sa localisation à proximité de l’aéroport de Montpellier nous limitait à un immeuble de deux niveaux et de 8 m de haut ». Afin d’optimiser le site, ils optent pour un bâtiment de grande largeur – 26 m, « au détriment de la lumière naturelle. Nous avons donc ouvert le cœur de l’immeuble en créant un patio pour avoir sur l’ensemble des plateaux une lumière de premier jour».

Un verre qui combine apport et protection

A travers une combinaison de poteaux et de poutres en béton préfabriqué blanc qui constitue les façades, les architectes dégagent de larges espaces pour des modules de façades vitrés de 4,80 m de large et 2,75 m de haut. Chacun est constitué de quatre parties dont deux ouvrants. En créant cette importante façade vitrée, les deux associés sont conscients des contraintes liées à l’ensoleillement direct, auxquelles s’ajoute la nuisance sonore résultant de la proximité de l’aéroport. Deux facteurs qu’ils ont réussi à limiter en choisissant le vitrage Cool-Lite Xtreme70/33 de Saint-Gobain Glass, associé à des stores intérieurs. Celui-ci combine contrôle solaire, avec un facteur solaire de 0,33, qui régule la température lors de forts ensoleillements tout en préservant l’éclairage naturel grâce à une transmission lumineuse de 70 %. Côté performance thermique, il affiche un coefficient Ug = 1,0 W/m2K en double vitrage. Enfin, il assure une transparence élevée, obtenue grâce à une réflexion lumineuse extérieure de 11 %, et une forte neutralité (aucune couleur perçue). Ainsi, l’objectif des architectes est atteint : créé des espaces où se marient naturellement lumière, confort et économies d’énergie.

 

Commentaires

Contrôler les apports solaires des façades vitrées

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil