En direct

Contrôle Socotec : recentrage et ouverture du capital

bernard aldebert |  le 13/06/1997  |  EntreprisesFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France entière
Valider

-Président de Socotec depuis janvier 1995, Yves Le Sellin fait le point sur la réorganisation du groupe menée depuis 1994.

Pourquoi une réorganisation ?

YVES LE SELLIN. Comme toute structure, nous sommes soucieux de maintenir notre existence dans des conditions optimales. L'évolution du marché, le ralentissement de la construction neuve, de nouvelles niches d'exercice de notre métier, mais aussi une structure qui datait, justifiaient, dès 1994, cette démarche. Depuis janvier 1995, à la suite de mon prédécesseur, je m'attache à la mener à bien en concertation avec le personnel.

Quels en sont les principaux axes ?

Le statut de la société commande la philosophie de notre action. Socotec appartient à son personnel. Nous voulons bien sûr le profit mais pas au détriment de l'emploi. Economie oblige, cet objectif dépend d'une amélioration de la productivité. Ce second objectif fait donc l'objet de l'essentiel de notre travail. Il exige une organisation permettant une réactivité plus importante de nos agences et filiales, la motivation des hommes et une plus grande autonomie. Par ailleurs, stratégiquement, nous voulons développer le service en général vers nos clients, notamment le management du risque (en particulier la sécurité). Au plan interne, nous menons des actions pour accroître la qualité de nos services et abaisser nos coûts d'assurance ou juridiques. Cette démarche doit être conduite dans un cadre plus vaste impliquant l'internationalisation du groupe. Cette dernière réflexion est en cours. Les consultations organisées auprès de l'ensemble du personnel devraient déboucher sur des propositions concrètes à l'automne.

Comment sont traduits ces objectifs ?

La France métropolitaine est désormais divisée en cinq régions dirigées par un responsable pour les trois métiers. Ces dirigeants régionaux sont de véritables chefs d'entreprises, autonomes, libres de gérer l'évolution de leurs personnels et bien entendu redevables des résultats. Pour les filiales, les activités sont recentrées sur les métiers du groupe.

Et à l'avenir ?

Le groupe devrait s'organiser autour d'un organisme fédérateur d'administration (finances, personnel, juridique, etc.). Reste à régler le problème du capital dont l'ouverture est indispensable au développement notamment international tout en respectant deux contraintes absolues : le maintien des salariés comme principaux actionnaires, le respect de l'indépendance de Socotec, conditions indispensables au bon exercice d'un contrôle tierce partie. Des partenaires potentiels français et étrangers se sont déjà proposés.

Le groupe aujourd'hui

Avec ses 2 450 collaborateurs, ses 180 agences et un chiffre d'affaires de 1,2 milliards de francs, Socotec SA travaille sur trois secteurs : l'inspection, son premier métier, le conseil, et la formation. Ces trois métiers se retrouvent en France et dans les trois familles de filiales internationales implantées dans une quarantaine de pays. Socotec international BTP compte 15 agences (environ 350 personnes) et réalise un chiffre d'affaires de 140 millions de francs. Socotec international Inspection compte le même nombre de filiales (150 personnes) pour un chiffre d'affaires de 70 millions de francs.

Enfin Socotec Industrie compte huit filiales (250 personnes) réalisant 100 millions de francs de chiffre d'affaires. Socotec SA et ses trois familles de filiales, bénéficiaires en 1996, réalisent, avec un effectif de 3200 personnes, un chiffre d'affaires global de 1,45 milliards de francs, pour un résultat consolidé de 12,2 milliards de francs.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur