Contre les marchands de sommeil, un
Copropriété dégradée (image d'illustration). - © Olivier Tabary - stock.adobe.com

Contre les marchands de sommeil, un "permis de louer" voit le jour dans plusieurs villes de Seine-Saint-Denis

le 02/01/2019  |  Denis DessusHabitat indigneGrand Paris - Ile-de-FranceSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Denis Dessus
Habitat indigne
Grand Paris - Ile-de-France
Seine-Saint-Denis
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Pour mettre un bien en location, les propriétaires de certains quartiers de Seine-Saint-Denis, dont les centres anciens de Saint-Denis et Aubervilliers, doivent désormais demander une autorisation aux municipalités, qui espèrent ainsi lutter contre les marchands de sommeil.

Depuis le 1er janvier, les propriétaires doivent demander à la mairie un "permis de louer" pour signer un nouveau bail dans les [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Contre les marchands de sommeil, un "permis de louer" voit le jour dans plusieurs villes de Seine-Saint-Denis

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil