En direct

Contrat de plan Etat-Région 2015-2020: un volet métropolitain consacré aux nœuds ferroviaire et routier lyonnais
Le périmètre du noeud ferroviaire lyonnais - © © RFF

Contrat de plan Etat-Région 2015-2020: un volet métropolitain consacré aux nœuds ferroviaire et routier lyonnais

Emmanuelle N’Haux (Bureau de Lyon du Moniteur) |  le 25/02/2015  |  AménagementRhôneArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Aménagement
Rhône
Architecture
Valider

Doté de 4,5 milliards d’euros, le contrat de plan Etat-Région (CPER) 2015-2020, décline un volet métropole de Lyon qui vise deux grands objectifs: améliorer la mobilité multimodale et transformer l’excellence universitaire en atout économique pour le territoire.

Articulé autour de cinq thématiques – l’enseignement supérieur, les filières d’avenir, la mobilité multimodale, le Très haut débit et la transition écologique et énergétique – le contrat de plan Etat-Région (CPER) 2015-2020 consacre un volet spécifique à la métropole de Lyon, orienté vers la mobilité multimodale et l’enseignement supérieure. Il mobilisera 640 millions d’euros d’investissements, dont 421 millions d’euros pour le volet ferroviaire, 21 pour les routes et 198 millions pour l’enseignement supérieur et la recherche. «Sixième génération, ce contrat de plan est un document de cohérence de l’investissement public», a souligné Jean-François Carenco, préfet de région lors de la présentation du document.

Les 421 millions consacrés au nœud ferroviaire lyonnais, financés à part égale par l’Etat et la région (96 millions chacun) et 77 millions par la métropole de Lyon, permettront de lancer les opérations au pôle d’échanges multimodal de Lyon Part-Dieu: création d’une voie supplémentaire, doublement de la surface d’accueil, création de nouveaux accès aux voies… Près de 216 millions seront ainsi consacrés à la reconfiguration de cette gare. D’autres projets comme celui visant à améliorer le fonctionnement des voies de desserte vers Saint-Etienne en gare de Perrache ou à électrifier l’accès ferroviaire du Port Edouard-Herriot seront également financés.

Sur le volet routier, les 21 millions du CPER permettront d’améliorer les conditions d’accès au cœur de l’agglomération via l’aménagement d’une bretelle à la hauteur de la commune d’Irigny et de requalifier et de mettre en sécurité l’A47 en attendant la future A45 (Lyon-Saint-Etienne), si toutefois le projet se fait. Les études pour le contournement routier et ferroviaire de Lyon seront également lancées.

Doté de près de 200 millions d’euros, le volet enseignement supérieur-recherche permettra de lancer une trentaine d’opérations dont la construction de la «Fabrique de l’innovation de Lyon» sur le campus de la Doua, la réalisation de la deuxième tranche de Neurocampus sur un foncier de 7 500 m2 du centre hospitalier du Vinatier ou encore de soutenir la production de logements sociaux étudiants.

Commentaires

Contrat de plan Etat-Région 2015-2020: un volet métropolitain consacré aux nœuds ferroviaire et routier lyonnais

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur