En direct

Contournement de Strasbourg: la justice suspend un permis d'aménagement sur le tracé
Perspective du projet de l'A355, rocade autoroutière payante qui contournerait Strasbourg par l'ouest, pour désengorger la capitale alsacienne. - © © Vinci

Contournement de Strasbourg: la justice suspend un permis d'aménagement sur le tracé

Florent Maillet, avec AFP |  le 14/09/2018  |  Bas-RhinTravaux publicsAutoroutesConcession d’autoroutesVinci

Alors que les travaux avaient commencé lundi 10 septembre, les opposants au contournement autoroutier de Strasbourg ont marqué un point ce vendredi 14 septembre. Ils ont obtenu la suspension du permis d’aménagement d’un des ouvrages d’art du projet devant le tribunal administratif.

Les opposants au contournement autoroutier de Strasbourg, dit « Grand contournement ouest » (GCO) ne désarment pas. Le tribunal administratif de Strasbourg a suspendu vendredi 14 septembre le permis d'aménagement d'un viaduc de 470 mètres, situé sur le tracé de ce projet de rocade autoroutière controversé à l'ouest de la capitale alsacienne. Un recours sur l’ensemble du projet sera examiné mercredi 19 septembre.

Saisis en référé, les juges ont estimé que l’absence "d’étude d’impact actualisée" et "d'avis définitif" des Bâtiments de France étaient de nature "à faire naître (...) un doute sérieux quant à la légalité du permis d’aménager" obtenu en octobre par Arcos, une filiale de Vinci (lire la décision du tribunal ci-dessous).

"L’arrêté suspendu, dont la légalité n’a pas été jugée au fond, ne concerne pas les travaux en cours et n’entraîne donc pas l’arrêt du chantier", a réagi Arcos, concessionnaire de l'autoroute, dans un communiqué.

 

Tensions quotidiennes

 

L'association Alsace Nature avait introduit une requête à la suite de l'engagement des travaux de déboisement, qui ont nécessité l'évacuation, lundi 10 septembre, de 150 opposants d'une Zone à Défendre (ZAD) à Kolbsheim, à l'ouest de Strasbourg.

"Les insuffisances du dossier en termes d'études d'impact ont été mises au jour. Mais cette décision ne remet malheureusement pas en cause l'abattage des arbres qui va continuer", a expliqué à l'AFP Maurice Wintz, vice-président d'Alsace Nature.

En octobre, Arcos avait obtenu du préfet le permis d'aménagement du viaduc, qui doit passer en bordure de la ZAD et du château de Koblsheim, où les coupes ont démarré mercredi 12 septembre, malgré des tensions quotidiennes entre gendarmes et opposants. "Cet édifice constitue un monument historique et les travaux à sa proximité doivent faire l’objet d’une autorisation de l’architecte des Bâtiments de France", ont expliqué les juges (lire la décision ci-dessous).

 

« On ne crie pas victoire, mais c'est un premier pas"


Pour mémoire, le projet de Grand contournement ouest (GCO) a pour but de délester l'autoroute A35 en absorbant le trafic du nord au sud de l'Alsace. La mise en service de cette rocade de 24 km, essentiellement payante, est prévue en 2021. Le montant du projet s'élève à environ 593 millions d'euros.

Les opposants soulignent qu'il entraînera la disparition de nombreuses terres agricoles et la mise en danger d'espèces protégées, dont le grand hamster d'Alsace. "La justice fait son travail. On ne crie pas victoire, mais c'est un premier pas", s'est réjoui Martine Wonner, députée LREM opposée au projet.

Une requête en référé contre l'arrêté préfectoral délivré à Arcos pour l'ensemble des travaux du contournement sera jugée mercredi par le tribunal administratif de Strasbourg. Une manifestation d'opposants au GCO est prévue samedi 15 septembre à 14h à Kolbsheim.

Le communiqué de presse du Tribunal administratif de Strasbourg, daté du 14 septembre 2018 :

 

La décision du Tribunal administratif de Strasbourg, datée du 14 septembre 2018 :

 

Commentaires

Contournement de Strasbourg: la justice suspend un permis d'aménagement sur le tracé

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX