En direct

« Construire un réseau proche du terrain »
Yves Chazelle souhaite que CDC Habitat livre 45 000 logements sur le pôle social et intermédiaire d’ici quatre à cinq ans. - © BRIGITTE CA V ANAGH / LE MONITEUR

Interview

« Construire un réseau proche du terrain »

Propos recueillis par Barbara Kiraly |  le 26/10/2018  |  Risques naturelsAnru 2Bailleurs sociauxLoi ElanAnru

Yves Chazelle, directeur général de CDC Habitat. Afin de peser davantage dans le monde du logement social, CDC Habitat mène des fusions et des réorganisations en interne.

 

 

Emmanuel Macron a appelé les bailleurs sociaux de Saint-Martin à lancer les travaux au plus vite après les dégâts causés par l'ouragan Irma, comparant certains d'entre eux à des marchands de sommeil. Où en êtes-vous ?

Nous gérons, au travers de la société immobilière de Guadeloupe (SIG), 480 logements à Saint-Martin.

Nous aurons déjà réalisé les travaux de mise en sécurité pour près d'un million et demi d'euros dès la fin 2018 et acté avec les assureurs les montants d'indemnisation pour les reconstructions. Nous avons lancé les appels d'offres visant à lancer les chantiers de reconstruction pour l'ensemble des résidences.

Les cinq premiers chantiers ont commencé et, pour les quatre dernières résidences, les consultations d'entreprises ont été relancées ; les travaux devraient démarrer dans les semaines qui viennent.

Le monde HLM est en pleine restructuration. Quelle est votre stratégie?

Aujourd'hui, presque toutes les entreprises sociales pour l'habitat (ESH) font partie d'un groupe. Nous ne pouvons donc pas nous en rapprocher. Nous avons contacté les autres sociétés d'économie mixte (SEM) immobilières et nous cherchons à travailler avec elles, y compris dans le cadre d'échanges capitalistiques avec des prises de participation minoritaires.

Enfin, la Fédération des entreprises publiques locales (EPL) a annoncé qu'elle allait lancer une société de coordination pour toutes les SEM. Nous allons essayer d'y adhérer. Nous pouvons leur apporter des services, du portage foncier ou la capacité à faire du démembrement de la nue-propriété afin de les aider à réaliser leurs objectifs locaux en matière de rénovation et de construction.

"De nombreux OPH n'ont plus les capacités d'accompagner le développement des projets Anru"

Allez-vous vous rapprocher des offices publics de l'habitat (OPH) ?

Nous constatons que de nombreux OPH n'ont plus les capacités d'accompagner le développement des projets Anru. Comme les OPH n'ont pas de capital, nous ne pouvons pas prendre de participations. Nous leur proposons donc d'agir sur leur patrimoine, en concluant des baux à construire ou à réhabiliter tout en leur garantissant la gestion du patrimoine dans la durée. Ainsi, ils garderont leur [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur