En direct

Construire IGH et tours en bois (1/2) : des réalisations ambitieuses

Pascal Poggi - Les Cahiers techniques du bâtiment |  le 27/02/2014  |  ImmobilierTechniqueBâtimentInternationalEurope

La construction bois se diffuse peu à peu en immeubles collectifs. La prochaine frontière technique est la construction de grande hauteur en bois, au-delà de 10 étages. Les projets ambitieux ne manquent pas, mais les réalisations progressent un niveau à la fois.

Le record de hauteur pour un bâtiment en bois appartient pour l'instant à la résidence Forte Living à Melbourne en Australie. Il s'agit d'un bâtiment de 10 niveaux, R+9, abritant 50 logements. Livré en novembre 2012, ce bâtiment a été construit 30% plus rapidement qu'une structure en béton, selon Lend Lease, son promoteur, et a coûté 11 millions de Dollars australiens (7,54 M€). Du point de vue environnemental, notons tout de même qu'il a été construit en panneaux CLT (Cross-laminated Timber), c'est-à-dire en panneaux pleins contre-collés du type KLH, importés d'Europe.

Dix-huit mois plus tôt, le record était détenu par la tour de logements de 9 niveaux (R+8) Stadthaus, construite 24 Murray Grove à Londres par Waugh Thistleton Architects pour le promoteur Telford Homes en 2008. Ce bâtiment est également construit en panneaux structuraux KLH. Tout comme la résidence Jules Ferry, un R+7 bâti en 2012-2013 par ASP Architecture pour le Toit Vosgien à Saint-Dié des Vosges. Le prochain projet en bois du Toit Vosgien, un R+10 à Saint-Dié sera également construit en panneaux KLH. Bref, peut-on continuer à gagner en hauteur en construisant à l'aide de panneaux contre-collés structurels ?

Lire le second volet de cet article des Cahiers techniques du bâtiment publié sur lemoniteur.fr

Construire IGH et tours en bois (2/2) : quelle technique pour dépasser R+10 ?

Construire vite avec peu de déchets, peu de bruit et des équipes réduites

L'avantage principal de la construction bois en panneaux structurels est la rapidité, produit direct de la préfabrication. Le bâtiment en bois R+9 de Murray Grove à Londres a été monté par une équipe de quatre charpentiers en 27 jours, avec un minimum de bruit et extrêmement peu de déchets. Le bâtiment a été livré au bout de 49 semaines de travaux, soit un gain de 6 à 8 mois par rapport à un chantier identique en béton. Malgré un déboursé sec de matériaux plus important que dans le cas du béton, cette rapidité assure la rentabilité du procédé pour le promoteur qui économise 8 mois de frais financiers. A résistance mécanique égale, l'ossature bois est 7 fois moins lourde que le béton banché. Ce qui préduit les fondations du bâtiment. Si le bois provient de forêts proche, la construction bois contribue à l'emploi local, ainsi qu'à la protection de l'environnement puisque la production des bois de construction consomme nettement moins d'énergie et génère moins de pollution que la fabrication du ciment. Si les bois proviennent de forêts exploitée convenablement, la construction bois contribue aussi au développement durable.

L'obstacle de la protection incendie

Les panneaux structurels brûlent très mal. Mais la réglementation incendie est en retard sur ce point. Quelle que soit la technologie de construction bois retenue, la question de la protection contre l'incendie, se posera dés la conception du bâtiment pour convaincre les organismes de contrôle, qu'au moment de la construction pour réaliser les ouvrages de protection contre le feu. En Europe, il existe des normes techniques, dont l'Eurocode 5 (EN 1995 (EC5) : Calcul des Structures en Bois), applicable depuis mars 2010. Mais la sécurité incendie est régie par la législation nationale. Le guide Fire Safety in Timber Buildings, premier guide Européen sur la conception feu des bâtiments à structure bois, publié par  WoodWisdom-Net Research project FireInTimber*** propose une approche européenne. Elle repose d'une part sur l'Eurocode 5, d'autre part, sur l'expérience acquise en Suède en matière de construction collective en bois.

Commentaires

Construire IGH et tours en bois (1/2) : des réalisations ambitieuses

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur