Entreprises de BTP

Construction : programme gouvernemental pour favoriser le développement durable

Le gouvernement présente aujourd’hui, 3 janvier 2002, un programme ambitieux concernant le développement durable et la construction avec l’objectif d’en modifier les règles afin de contraindre les professionnels à utiliser des matériaux économes en énergie et respectueux de la santé. Elaboré par la secrétaire d’Etat au Logement, Marie-Noëlle Lienemann, ce projet fera l’objet d’une communication au premier conseil des ministres de l’année 2002.

« Il s’agit d’entamer une révolution culturelle de nos pratiques, de transformer notre façon de construire, de gérer et de concevoir d’autres modes d’édification des bâtiments, respectueux de l’environnement, de la santé et de l’évolution de notre société », a expliqué Mme Lienemann qui présentait son projet à la presse mercredi 2 janvier 2002 .

Consciente des difficultés à imposer des nouvelles règles, Mme Lienemann a souligné qu’il fallait « avant tout, avec ce texte, trouver un juste équilibre entre le tout incitatif et le tout contrainte ».

La secrétaire d’Etat a mis au premier rang de ses priorités l’aide à l’ancien pour favoriser dans les bâtiments existants les économies d’énergie et le remplacement des matériaux défectueux ou trop gourmands par des nouvelles techniques plus économes en énergie.

Pour mettre en oeuvre ce programme, Mme Lienemann souligne qu’une partie des aides à la pierre (600 M€ chaque année) sera réorientée vers ces différents axes. Désormais, les crédits seront distribués dans les programmes de réhabilitation quand ils intègreront des objectifs favorisant le développement durable en matière d’économie d’énergie, de bonne gestion des déchets ou d’isolation acoustique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X