En direct

Construction modulaire bois : SMC entre dans l’univers Rabot Dutilleul

alix de vogüé |  le 29/11/2013  |  EntreprisesCollectivités localesTechnique

Nord-Pas-de-Calais -

Rabot Dutilleul est entré cet été à hauteur de 60 % dans le capital de Smart Module Concept (SMC), une start-up nordiste fondée par Grégoire Cappelle et Thibaut Leroy.

Ces jeunes ingénieurs Icam se sont lancés en 2009 sur le créneau de la construction modulaire en bois, avec la volonté d’industrialiser ce produit. L’objectif est de proposer aux bailleurs sociaux et aux promoteurs des modules permettant de construire des logements de 40 à 100 m 2 soit en maisons de villes en bande soit en collectif.
Ils veulent limiter le nombre de modules pour produire un logement autour de 900 à 1 000 euros le mètre carré HT en moyenne et absorber le surcoût de la RT 2012.

40 personnes recrutées d’ici à trois ans

Les contacts du groupe nordiste seront décisifs pour faciliter le développement de l’entreprise, qui s’intéresse aussi aux bureaux ou aux bâtiments scolaires. SMC espère recruter 40 personnes d’ici à trois ans et produire 180 logements en 2016.
Les créateurs distingués par LMI et Nord Entreprendre ont commencé par construire à Bondues (Nord) la maison de Thibaut Leroy. Il leur aura fallu un an pour réaliser dans leur atelier de Seclin (Nord) les six modules nécessaires à ces 330 m 2 (dont 110 m 2 pour leur siège social).
Le montage n’aura pris que trois jours. Les jeunes créateurs n’ont sous-traité que la manutention, le gros œuvre et le terrassement. Ils ont eux-mêmes développé des connecteurs rapides pour faciliter les raccordements électriques entre les différents modules. « Un collectif de 20 logements pourra être monté en 2 ou 3 jours, avec 15 jours pour les finitions », estime Grégoire Cappelle.
L’outil industriel sera donc au cœur du développement de SMC. L’entreprise est en train de finaliser son installation dans un bâtiment de 6 000 m 2 équipé de ponts roulants : les jeunes créateurs y installeront une véritable chaîne de production. Et ils songent déjà à l’étape suivante, dans cinq ans, avec un bâtiment de 10 000 à 12 000 m 2 . Avec l’aide de Rabot, l’objectif est atteignable.

PHOTO - 761355.BR.jpg
PHOTO - 761355.BR.jpg

Commentaires

Construction modulaire bois : SMC entre dans l’univers Rabot Dutilleul

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur