En direct

Construction métallique en France : en effet,
La canopée des Halles, à Paris, est l'un des ouvrages emblématiques récents de construction métallique. - ©

Construction métallique en France : en effet, "ça va mieux"

Florent Lacas |  le 22/06/2016  |  scmf

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
scmf
Valider

Le syndicat de la construction métallique française, lors d'un point conjoncture, a fait état d'une véritable amélioration de l'activité sur l'année 2015 et le début de 2016. Les prix restent bas, mais les entreprises de la filière, qui ont bien résisté à la crise, sont optimistes.

Dans le secteur de la construction métallique, les carnets de commandes, au quatrième trimestre 2015, ont augmenté de 12,88%. Un chiffre encourageant issu de données présentées, le 22 juin lors d'une conférence de presse, par le syndicat de la construction métallique en France (SCMF). Cette tendance positive s'est confirmée au premier trimestre 2016. Et il existe encore une marge de croissance. "Dans l'investissement privé, beaucoup de projets restent encore dans les cartons, observe Roger Briand, président de l'organisation professionnelle. Mais la confiance peut revenir et la situation s'améliorer. Dans le public, la baisse des dotations de l'Etat impacte notre marché : les projets se font plus rares." Quant au niveau des prix, encore trop bas, les professionnels espèrent le voir revenir à un seuil acceptable d'ici "quelques mois".

Pour autant, l'année 2015 a été riche en signaux positifs. Le tonnage d'acier usiné a augmenté de 1,5% après trois années consécutives de baisse. Sur ses différents segments de marché, l’activité construction métallique a atteint des performances plus qu’honorables. Les métalliers, sur le bâtiment industriel (qui représentait en 2015 40% de leur activité), ont vu leur volume baisser de 4,80% alors que la chute en terme de mètres carrés a été de l’ordre de 15%. « Cela signifie que nous avons gagné des parts de marché », indique Roger Briand.

En ce qui concerne les « autres bâtiments » (bâtiments agricoles, commerciaux, de stockage, équipements sportifs…), la profession enregistre une hausse de +14% en 2015. Enfin, les « bâtiments divers » (halls de gare, viaducs, ponts, passerelles, parkings...), après un creux en 2014, s'affichent en hausse de 12,6%, retrouvant leur niveau d'avant-crise. « Sur ce dernier point, il faut noter l’impact positif de marchés que nous n’avions pas autrefois, comme les ombrières ou les parkings aériens », note le président.

L’emploi a profité de ce mieux dans l’activité : les effectifs sont restés stables et l’intérim a pris 5,78%.

"Nous subissons des variations rapides des prix de l'acier"

Seul nuage noir aujourd’hui : le bond de 15%, en trois mois, des prix de l’acier, après plusieurs années de baisse graduelle. « Nous subissons les variations violentes des prix au niveau des matières premières, explique Roger Briand. Mais nous faisons le nécessaire pour les encaisser : gestion des stocks, gains de productivité, baisses ponctuelles de la marge. »

Optimistes, les responsables du SCMF souhaitent faire un effort de communication et peser davantage sur le destin de leur filière. Le logo de l'organisation a été changé, et un nouveau site internet devrait être lancé début 2017. « Nous voulons mettre en avant les atouts de l'acier, notamment son principal : il est isotrope. Ce qui signifie qu’il travaille de la même façon dans toutes les directions, explique Roger Briand. Cette caractéristique permet par modélisation numérique de déterminer exactement son comportement aux sollicitations les plus spectaculaires. Par exemple, cela permet de déterminer la durée de résistance d’une structure au cours d’un sinistre incendie. »

Le SCMF, pour faire progresser la filière, compte s’appuyer sur son « bras armé », le centre technique industriel de la construction métallique (CTICM) et Construir’Acier, organisme dont le but est d’encourager l’utilisation de l’acier dans la construction.

La filière construction métallique en quelques chiffres

La filière de la construction métallique, c'est :

600 entreprises

3,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires (dont 10% environ à l'export)

15 000 salariés

650 000 tonnes d'acier usiné chaque année

Commentaires

Construction métallique en France : en effet, "ça va mieux"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur