Le moniteur
Construction durable : Saint-Gobain part à la recherche des start-up innovantes
le siège de Saint-Gobain, à Courbevoie - © © Saint-Gobain

Construction durable : Saint-Gobain part à la recherche des start-up innovantes

Elodie Vallerey |  le 12/01/2015  | 

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Valider

Le 9 janvier, le groupe français de matériaux de construction Saint-Gobain a lancé son concours international d'innovation Nova à l'attention des start-up évoluant dans la construction durable. La société francilienne Soleïs Technologie, spécialisée dans l'énergie solaire, revient sur ce concours qu'elle a remporté en 2011.

A l'occasion des célébrations autour de ses 350 ans, le 9 janvier, à Shanghai, le groupe Saint-Gobain a lancé la nouvelle édition de son concours international à destination des start-up : Nova Innovation 2015.

Ce concours vise à récompenser les jeunes entreprises innovantes "aspirant à développer et à commercialiser les solutions les plus innovantes dans l’habitat, l’énergie et l’environnement, notamment les produits pour la construction, les matériaux avancés, l’efficacité énergétique et le développement durable", décrit un communiqué du groupe.

A la clé, des prix en numéraire, mais aussi des possibilités de partenariats et d’accords entre les start-up et Saint-Gobain. Du « donnant-donnant » qui permet aux jeunes pousses de gagner en visibilité et au géant des matériaux de construction d’investir dans des technologies innovantes.

« A très haut niveau on croyait à nos produits, c’est valorisant »

Multinationale oblige, les lauréats des quatre précédentes éditions du concours Nova sont souvent des start-up étrangères, repérées par les nombreuses filiales que compte le groupe à travers le monde. La société française Soleïs Technologie fait office d’exception.

Créée en 2009, la start-up spécialisée dans l’énergie solaire a remporté le 2e prix du concours en 2011. Son directeur général, Laurent Prieur, garde un « excellent souvenir » de ses échanges avec les top managers de Saint-Gobain pendant la phase de sélection. « Pour la première fois, nous avions une reconnaissance métier, qui plus est d’un grand industriel qui comptait investir dans le photovoltaïque. A très haut niveau on croyait à nos produits, c’est valorisant », se souvient-il.

Spécialisée dans les outils (notamment une mallette d’analyse de gisement solaire) pour la professionnalisation du secteur des énergies renouvelables, Soleïs Technologie a subi de plein fouet la crise du photovoltaïque, concomitante de sa victoire au concours. Après s’être intéressé de près à cette énergie en tant que spécialiste du verre (avec la création de la filiale Solar), Saint-Gobain se détachait alors de cette activité. « Nous n’avons pas eu de suite quant aux possibilités de partenariat avec le groupe, nous n’étions plus dans ses cœurs de métier. Mais, de manière générale, une start-up a besoin de l’appui de grands groupes industriels pour se développer et convaincre les investisseurs », relativise Laurent Prieur.

Depuis, Soleïs Technologie a trouvé un relais de croissance dans l’enseignement, en vendant ses outils d’aide à la décision à des universités, des écoles d’ingénieurs et des organismes de formation professionnelle. Encore aujourd’hui, il mentionne la victoire au concours Saint-Gobain dans ses communications. Un coup de projecteur qui lui a peut-être servi dans la signature récente d’un partenariat avec Schneider Electric pour le déploiement d’une offre commune auprès des lycées et organismes.

Dans le cadre du Concours de l’Innovation Nova 2015, trois prix seront décernés par le jury de Saint-Gobain : le premier d’un montant de 50 000 dollars, le deuxième de 25 000 dollars et le troisième de 15 000 dollars. Nouveauté de cette édition : une récompense supplémentaire, le « Prix de  la Communauté Saint-Gobain », d’une valeur de 10 000 dollars, sera décernée à l’un des huit finalistes à l’issue d’une campagne de vote interne aux employés de Saint-Gobain. Les start-up du monde entier, dont les projets sont en lien avec les centres d’intérêt stratégiques du Groupe Saint-Gobain énoncés plus haut, sont invitées à déposer leur dossier de candidature jusqu’au 19 juin prochain. Pour en savoir plus : https://www.nova-saint-gobain.com

Commentaires

Construction durable : Saint-Gobain part à la recherche des start-up innovantes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur