En direct

Construction durable Rives de la Haute Deûle : le plus avancé des écoquartiers métropolitains
DESSIN - Agglo lille p6.eps - © Céline orsingher

Construction durable Rives de la Haute Deûle : le plus avancé des écoquartiers métropolitains

le 05/12/2008  |  Collectivités localesArchitectureAménagementIsèreEtat

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Architecture
Aménagement
Isère
Etat
Valider

L’opération « Les rives de la Haute Deûle » constitue l’écoquartier le plus avancé de la métropole. 100 hectares sont concernés, avec un potentiel de 320 000 m2 de Shon. La ZAC confiée à la SEM Soreli définit un premier périmètre opérationnel de 25 hec­tares autour de la friche industrielle du Blan-­Lafont, avec 97 000 m2 de tertiaire et 50 000 m2 pour l’habitat (600 logements). Le développement durable est un axe fort du projet. La ZAC est l’un des dix sites pilotes retenus en 2006 par l’association HQE, en coopération avec le Puca et l’Ademe, pour tester la dé­marche sur une opération d’aménagement.

Mixité fonctionnelle et sociale

L’expérimentation, qui doit s’achever en 2009, devrait ouvrir la voie à une certification HQE aménagement. Différentes théma­tiques sont reprises dans le projet, comme la mixité des fonctions et la mixité sociale. L’eau de pluie est récoltée par des canaux avec une gestion gravitaire, une prouesse de conception sur ce terrain très plat. La déconstruction a permis de recycler 32 000 tonnes de ­déchets de chantier (80 % du total). Le label Habitat et environnement est prévu pour les logements dans lesquels le chauffage électrique est interdit. Enfin, sous l’impulsion de Martine Aubry, une réflexion est en cours sur la densité qui pourrait se renforcer avec le passage de 150 000 m2 à quelque 200 000 m2 de Shon. Ceci exige un travail fin pour gérer les hauteurs et les prospects compte tenu des habitations voisines. L’architecte urbaniste Jean-Pierre Pranlas-Descours teste notamment différentes hauteurs d’îlots.

Trois chartes pour un territoire

Trois documents concernant les écoquartiers se superposent sur l’aire métropolitaine : la métropole a adopté fin 2007 sa charte des éco­quartiers, outil de dialogue avec les porteurs de projets. La ville travaille à un cadre stratégique pour les écoquartiers, et l’aire métropolitaine élabore une charte renouvellement urbain durable 2015. Le document métropolitain doit évoluer vers un texte définitif, avec des dispositifs de labellisation et d’accompagnement. Sur le territoire du Grand Lille, plusieurs projets importants se profilent, comme la zone de l’Union (80 hectares), le site Tournebride à Lomme-Capinghem (90 hectares) ou le Nouveau Mons (opération Anru).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur