Construction de logements : une reprise et un trompe-l'oeil
- © Florent Maillet / Le Moniteur

Construction de logements : une reprise et un trompe-l'oeil

LeMoniteur.fr |  le 29/06/2021  |  Conjoncture immobilier France ArtisansNégoceStores et fermetures

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture immobilier
France
Logement
Artisans
Négoce
Stores et fermetures
Valider

De mars à mai la construction de logements neufs a continué sa progression par rapport aux trois mois précédents : +2,3% pour les permis de construire et +7,7% pour les mises en chantier. Sur douze mois, la progression est de +1,3% pour les autorisations et +9,6% pour les mises en chantier mais ces progressions s’expliquent en partie par le fait que la période antérieure de comparaison inclut le premier confinement.

Entamée en février, une légère reprise de la construction de logements neufs s'est poursuivie entre mars et mai. Selon Statinfo, le service de données et d'études statistiques du ministère de la transition écologique, les logements autorisés sont en hausse (+ 2,3 %) par rapport aux trois mois précédents, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO).

Quant aux logements commencés, ils sont estimés en progression de 7,7 % par rapport aux trois mois précédents, en données CVS-CJO.

Si durant cette période, le nombre de logements autorisés a été inférieur de 1,7 % à la moyenne des douze mois précédant le premier confinement (mars 2019 à février 2020), les mises en chantier ont, elles, été plus nombreuses en moyenne pendant cette période : + 5,4 %.

Construction de logements mai 2021
Construction de logements mai 2021 - © Statinfo

Au cours des douze derniers mois, 422 800 logements ont été autorisés à la construction, soit 5 300 de plus qu’au cours des douze mois précédents (+ 1,3 %). Dans le même temps, on estime que 390 600 logements ont été mis en chantier, soit 34 300 de plus (+ 9,6 %) que pendant les douze mois précédents.

Toutefois, avertit Statinfo : "ces progressions s’expliquent en partie par le fait que la période antérieure de comparaison inclut le premier confinement, où les autorisations ont fortement reculé et de nombreux chantiers n’ont pas pu démarrer du fait des contraintes sanitaires".

Commentaires

Construction de logements : une reprise et un trompe-l'oeil

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil