En direct

Consolidation de fondation par paroi moulée et colonnes de Jet

GUILLAUME DELACROIX |  le 21/02/1997  |  Gros œuvreTravailParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Gros œuvre
Travail
Paris
Valider

-Stopper le basculement du bâtiment. -Intervenir dans des espaces encombrés.

Trois ans après la chute d'écrous sous son immense coupole, le Grand Palais, à Paris, se prépare une nouvelle jeunesse dans la perspective des festivités de 2001, pour l'entrée dans le troisième millénaire. Construit voilà cent ans pour l'Exposition universelle de 1900, l'édifice bascule lentement vers la Seine, et nécessite en effet des réparations conséquentes.

Le bâtiment repose sur des alluvions modernes, dont l'épaisseur atteint une dizaine de mètres sous la moitié sud. En 1898, il a donc été décidé de battre deux mille pieux en chêne jusqu'aux alluvions anciennes, tandis que la partie nord resterait fondée sur semelles superficielles.

Deux mesures complémentaires avant les travaux réels

La nappe phréatique ayant baissé depuis, les têtes des pieux, dégagées à l'air libre, ont pourri. « Il faut donc reconstruire toutes les fondations côté sud, déclare Jean Hueber, directeur de Setec TPI. Nous devons reprendre des efforts verticaux et horizontaux, mais aussi des couples, notamment dans le paddock, sous les escaliers monumentaux, où des tirants avaient été mis en place au dernier moment. »

Première mesure prise : autour de la nef, le ceinturage des semelles en béton « de caillou » qui coiffent les pieux, par une paroi moulée de 80 cm d'épaisseur et de 16 m de profondeur, creusée à l'hydrofraise pour des raisons d'encombrement. De plus, cette fondation définitive a la particularité de pouvoir être employée provisoirement, avant coulage du chevêtre, pour soutenir des étaiements. Sa hauteur autorise de surcroît l'excavation éventuelle d'un sous-sol.

Seconde mesure : sous les maçonneries lourdes et les façades, un renforcement par des colonnes de Jet Grouting, dans les emprises des pieux en bois. Elles reprennent les descentes de charges sous les semelles d'origine en parpaings de pierre et gros béton, et sont rayonnantes, car les matériels - de petit gabarit - travaillent parfois dans des couloirs. De plus, leur diamètre important les rend jointives pour former un massif. « Les essais de Jet à double ou triple jet démarrent, ajoute Jean Hueber. Les colonnes doivent permettre de vérifier la faisabilité, le diamètre (de l'ordre du mètre), la contrainte de résistance (supérieure à 9 MPa) et la tenue du bâtiment. La vitesse du Jet doit être réglée sans augmenter la pression pour éviter l'assimilation à une injection qui risquerait de soulever le Grand Palais ! »

Les travaux réels, qui doivent démarrer début 1998, devraient durer deux ans et demi. Viendront ensuite les travaux de confortement de la coupole.

Plusieurs raisons à cela : la corrosion de la charpente métallique, avec des infiltrations d'eau ; l'usage immodéré des lieux, notamment lors de salons de l'automobile où furent suspendues des tractions avant ; enfin, le voilement de certaines pièces métalliques après plusieurs incendies dans la nef.

FICHE TECHNIQUE

Maître d'ouvrage : ministère de la Culture, service national des travaux.

Maître d'oeuvre : Setec.

Architecte : Jean-Loup Roubert, architecte en chef des Bâtiments civils et Palais nationaux.

Contrôle : Socotec.

SCHEMA : consolidation des pieds de ferme

Pour remplacer les pieux en bois pourris, il est envisagé de descendre une paroi moulée sous les poteaux métalliques et de réaliser des colonnes de Jet Grouting sous les maçonneries.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire en pisé

Construire en pisé

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Date de parution : 10/2020

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil