En direct

Conjoncture Une légère embellie qui demande confirmation

MICHEL OCTERNAUD |  le 23/05/1997  |  Maison individuelleLogementConjonctureRénovationEntreprises

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Maison individuelle
Logement
Conjoncture
Rénovation
Entreprises
Immobilier
France entière
Professionnels
Travaux publics
Valider

-Activité soutenue dans la maison individuelle et reprise du collectif dans le neuf, redémarrage de l'entretien... Les trois premiers mois de 1997 paraissent mieux orientés que les précédents.

Pourvu que cela dure ! Les différents experts sont unanimes : les premiers mois de 1997 apportent un lot de bonnes nouvelles aux entrepreneurs du bâtiment. Même s'il convient de relativiser cette inflexion de tendance, étant donné le très bas niveau atteint en 1996, comme l'ont montré les chiffres officiels présentés récemment par le ministère de l'Equipement ; même si les prévisions d'activité 1997 restent inscrites globalement dans le rouge (1), l'arrêt de la dégradation de la production est bien au rendez-vous du printemps. Les résultats de l'enquête trimestrielle de l'Insee d'avril indiquent que « l'activité des entrepreneurs et des artisans du bâtiment s'est améliorée au cours des trois premiers mois de l'année, dans le gros oeuvre, comme dans le second oeuvre, et que les perspectives pour les prochains mois sont sur la même tendance, en particulier pour la construction neuve ».

Autre point positif : les indicateurs de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) et de Manpower-Le Moniteur, enregistrent une nette amélioration des offres d'emplois proposés dans le BTP (2). Ces bonnes nouvelles proviennent, semble-t-il, essentiellement du logement. Avec le décalage habituel, les mesures « Périssol » font enfin sentir leurs effets. Les promoteurs immobiliers privés, interrogés par l'Insee pour la même période, font état d'une demande de logements neufs maintenue à un niveau élevé, de la poursuite de la diminution des stocks et d'une nouvelle amélioration prévue des moyens de financement des acheteurs au second trimestre (3).

Situations très contrastées dans les régions

Ainsi, en Alsace, l'activité du logement neuf reste soutenue, après une année 1996 qui a vu les mises en chantier de maisons progresser de 9 % par rapport à 1995 et celles de collectifs de 23 %. Il en est de même de l'entretien-réhabilitation. Mais, cette année, la prudence est de mise en raison (et ceci est valable pour l'ensemble des régions) de la baisse des subventions de l'Anah et des restrictions du champ d'application du prêt à taux zéro dans l'ancien.

En Bretagne, Yannick Morin, directeur de la cellule économique du BTP, estime que « le logement tire actuellement l'activité des entreprises par rapport aux bâtiments non résidentiels qui, eux, ne repartent pas ». Et cela est surtout vrai pour la maison individuelle. Toutefois, les entrepreneurs, situés sur ce marché bien orienté, font du chiffre d'affaires avec des marchés importants, mais à de mauvais prix. Et comme 1996-1997 apparaît comme une période de sur-régime dans le logement, la profession craint une année 1998 difficile.

Dans les Pays de la Loire, les entrepreneurs demeurent inquiets : les mises en chantier au début de 1997 n'ont augmenté que de 3 % et les autorisations de construire progressent très faiblement. Quant à l'entretien-réhabilitation, la situation, selon les artisans, reste en demi-teinte avec un maintien de l'activité et des carnets de commandes plus courts. En Rhône-Alpes, les mises en chantier de logements continuent à décroître et les autorisés marquent eux aussi une légère inflexion. « La situation du bâtiment régional ne s'aggrave pas, mais on ne s'attend pas à une reprise d'activité dans les prochains mois », soupire-t-on à la fédération régionale. « Il en est de même dans les bâtiments non résidentiels. D'une manière générale, on note localement que les stocks, importants, régressent et on voit pour la première fois depuis deux ans quelques lancements d'opérations immobilières. »

Les professionnels attendent la fin de l'été pour se prononcer

Bernard Coloos, directeur des affaires économiques de la Fédération nationale du bâtiment (FNB), le confirme : « Un léger frémissement est enregistré ces derniers mois dans le logement et même dans les bureaux. Mais il s'agit d'une embellie dont l'ampleur et les délais restent à confirmer. » Alain Bonamy, responsable de l'économie à la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), va dans le même sens : « Partant d'un point très bas, on note une amélioration de l'activité des artisans : la construction de maisons individuelle reste soutenue, notamment dans la moitié nord de la France et le marché de l'entretien-rénovation commence à se redresser. »

Mais, comme le soulignent les experts des professions, « il faut aussi tenir compte des conditions du marché : les prix pratiqués tout au long de la filière construction restent très tirés, insuffisants pour retrouver un niveau acceptable de marge ». Un nouveau rendez-vous de conjoncture est donc fixé après l'été : une période test pour mesurer la santé de la construction.

(1) « Le Moniteur » du 2 mai, p. 24. (2) « Le Moniteur » du 16 mai, p. 71. (3) « Le Moniteur » du 9 mai, p. 6 et p.13)

PHOTO : Les mesures «Périssol» commencent à porter leurs fruits, en particulier en Bretagne (photo), dans la maison individuelle.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur