En direct

 Conjoncture : une année 2021 qui s’annonce compliquée pour les TP
- © ©Nui - stock.adobe.com

Conjoncture : une année 2021 qui s’annonce compliquée pour les TP

Anaïs Divoux |  le 06/11/2020  |  FNTPFrance Conjoncture TP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

FNTP
Travaux publics
France
Conjoncture TP
Valider

Dans son bulletin de conjoncture trimestriel, la FNTP indique que le troisième trimestre se clôture sur un niveau d’activité plus faible qu’espéré, et s’inquiète pour 2021.

De façon générale, l’activité au mois de septembre est en forte baisse dans les travaux publics: -9,5%par rapport à septembre 2019. Si bien que le troisième trimestre, qui devait permettre un rattrapage d’activité après le déconfinement, s’affiche en chute de 10,5% par rapport à 2019. La perte d’activité en cumul depuis janvier reste ainsi très importante (-14,3%) et risque de s’aggraver au quatrième trimestre, dans un contexte général de crise sanitaire qui perdure.


Quelques grands contrats dopent les chiffres


Le montant des prises de commandes reste alarmant. En effet, malgré une certaine reprise du montant des marchés conclus en septembre (+6,2% par rapport à septembre 2019), relative à certains projets d’envergure, la chute tendancielle perdure (-14% en cumul depuis le début d’année). Outre les incertitudes liées au reconfinement, le secteur s’alarme depuis des mois de la baisse des appels d’offres. La FNTP lance ainsi un appel à la mobilisation des acteurs publics et exhorte une relance massive des projets de travaux des collectivités locales.


Les heures travaillées toujours en chute


Au mois de septembre, le volume d’heures travaillées repart à la baisse tant pour les ouvriers permanents (-0,8% comparé à septembre 2019) que pour les heures intérimaires dont la chute est particulièrement importante avec un volume inférieur de -31,4% par rapport à septembre 2019 et de -27,8% par rapport au T3 2019. Les effectifs ouvriers permanents restent toutefois encore tendanciellement en progression, avec une augmentation de +2,3% par rapport au troisième trimestre de l’an dernier et une croissance de +1,8% en cumul depuis le début de l’année.

D’après la FNTP, les perspectives pour la fin d’année et le premier semestre 2021 sont « très inquiétantes ». Dans un communiqué, la fédération insiste « l’activité future sera dépendante de la mobilisation des acteurs publics et notamment des collectivités locales pour redresser le niveau des appels d’offres et des prises de commandes. »

Commentaires

Conjoncture : une année 2021 qui s’annonce compliquée pour les TP

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil