En direct

Travaux publics : un premier semestre encourageant
Le bilan du premier semestre 2019 confirme la croissance solide de l'activité TP. - © TRAVAUX PUBLICS 66

Travaux publics : un premier semestre encourageant

Elodie Cerqueira |  le 09/08/2019  |  Conjoncture TPFNTPTravaux publics

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture TP
Conjoncture
FNTP
Travaux publics
Valider

L’activité des travaux publics assoie sa croissance , avec une progression de +14,5% au cumul sur le premier semestre, malgré un léger déclin en juin, notamment dû aux conditions climatiques caniculaires.

L'activité des travaux publics maintient sa dynamique grâce à un contexte porteur. Dans son bulletin de conjoncture mensuel du 2 août, la fédération nationale des travaux publics (FNTP) annonce une « activité au beau fixe ». Elle met un bémol sur le mois de juin qui marque le pas, à la suite des épisodes de très fortes chaleurs qui ont impacté l’activité.

Les acteurs des travaux publics ont de quoi se réjouir au vu des résultats de cette première moitié d’année. La progression des facturations reste très favorable et affiche, à la fin du semestre, une évolution du chiffre d'affaires de +14,5%, depuis le début de l'année. Sur le seul mois de juin, la croissance est de 10,4% par rapport à juin 2018, et en légère baisse comparé à mai 2019 (-2%). En nette progression par rapport au premier semestre 2018, les indicateurs augurent une année faste. « La période estivale et l’approche des prochaines élections municipales demeurent des éléments favorables à l’activité », souligne la fédération.

Sur les prises de commandes, la fédération reste positive

Si les commandes prises accusent une baisse de -6,1% sur le semestre, c’est surtout la conséquence de nombreux lots attribués au Grand Paris Express, en février 2018. La fédération se veut confiante, puisque, « excepté cet effet de base (...) la dynamique des appels d’offres marchés publics reste bien orientée ».

Les intempéries du mois de juin, dues au climat caniculaire, ont fait légèrement régresser les heures travaillées des ouvriers et des intérimaires, provoquant des retards dans le déroulement des chantiers. En revanche, ramenés au cumul sur le semestre, les chiffres confirment la croissance du secteur avec +6,6% des heures totales travaillées. Les difficultés de recrutement demeurent une réalité. Selon l’enquête d’opinion de juillet 2019, « 48% des entreprises déclarent être limitées par un manque de main d’œuvre ».

La FNTP relativise puisque les effectifs ouvriers « continuent de croître avec une augmentation nette de +2,1% », de janvier à juin 2019. Et elle continue de réclamer « une programmation des infrastructures » pour « lisser au maximum les effets de cycle qui pèsent sur les entreprises des travaux publics ».

Commentaires

Travaux publics : un premier semestre encourageant

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur