En direct

Confluence parachève sa première phase

Emmanuelle N’Haux |  le 04/07/2014  |  Collectivités localesRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Rhône
Valider
LYON -

La livraison de 84 logements passifs pour Rhône Saône Habitat vient achever la phase 1 de Confluence. Attribué en 2007 à l’architecte Hervé Vincent, l’îlot E 4 a connu bien des péripéties en changeant trois fois de maître d’ouvrage. Pour construire ce nouvel îlot passif de grande taille en milieu hyperurbain, avec une orientation non optimale (nord dans la diagonale du projet) et contraint par des masques solaires hivernaux du fait des bâtiments proches au sud, l’architecte est allé chercher Hermann Kaufmann, architecte autrichien, afin de bénéficier de son expertise. « A cette période on ne parlait encore que de projets passifs de faible taille, parfaitement orientés nord/sud, sans masque solaire. Ils se construisaient dans des quartiers périphériques qui se dessinaient selon des orientations optimales », rappelle Hervé Vincent. Si l’expert n’est pas resté jusqu’au bout de l’aventure, le projet est arrivé à son terme.

Pour ce bâtiment, coconçu avec Olivier Sidler, ingénieur en énergétique et directeur du bureau d’études Enertech, « nous avons recherché une compacité maximale, évitant tout retrait, tout décrochement, tout pont thermique, une isolation optimale des volumes habitables, la suppression des volumes non chauffés à l’intérieur de l’enveloppe thermique, tels que les paliers d’étage », précise Hervé Vincent.

Les traboules revisitées

Pour autant, l’Ilot E 4 n’est pas un volume plat, sans relief. L’atelier Hervé Vincent a revisité les traboules (1) lyonnaises avec des coursives qui deviennent « d’authentiques cheminements, belvédères, lieu d’échanges ». Pour ce bâtiment, une enveloppe bois permettant une étanchéité à l’air optimale au niveau des liaisons entre paroi opaque et menuiseries a été privilégiée. L’ensemble des baies seront munies de stores à la manière des jalousies à la lyonnaise, afin d’assurer une protection solaire et une qualité de la lumière naturelle.

PHOTO - 801183.BR.jpg
PHOTO - 801183.BR.jpg - © AAHV
Fiche technique

Maître d’ouvrage : Rhône Saône Habitat. Maître d’œuvre : Atelier d’architecture Hervé Vincent. Bureaux d’études : Betrec IG (économiste, structure), cabinet Sidler (fluides et HQE). Shon totale : 6 689 m 2 . Montant des travaux : 10,265 millions d’euros HT.

(1) Passage à travers les cours d’immeubles.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur