Réalisations

Concours Lumières 2014 : le palmarès

Mots clés : Eclairage urbain

Pour sa 26e édition, le concours Lumières du Syndicats des entreprises de génie électrique et climatique (Serce)/Philips Lighting a récompensé cinq réalisations…

Le jury du concours Lumières du Serce, présidé par Louis-Albert de Broglie (président de la société Deyrolle), s’est réuni le 28 mai 2014. A l’issue d’une matinée de délibérations, il a proclamé son palmarès et récompensé cinq réalisations :

Premier prix (doté de 7000 euros)
Mise en lumière de l’entrepôt de LCB Logistique à Ludon-Médoc (Gironde)voir notre portfolio

Cet entrepôt logistique abrite des vins précieux… Long de 100 mètres, haut de 12, il est réalisé en béton blanc. Sa peau immaculée, constellée de points lumineux en Leds couleur d’ambre, est éclairée, depuis la rive du bassin, par une lumière blanche d’intensité variable qui simule une lente pulsation. Image du temps qui passe et bonifie le vin…

Caractéristiques techniques : 299 points lumineux – 3,74 kW de puissance installée – 278 luminaires encastrés à Leds – 21 projecteurs à Leds.

Maîtrise d’ouvrage : LCB Logistique. Architecte : agence Baggio-Piechaud. Concepteur : Yon Antono Olano. Installateur : Chatenet. Fournisseur : Thorn. Coût de la réalisation : 129 000 euros HT.

 

Deuxième prix (doté de 5500 euros)
Mise en lumière de l’église Saint-Maclou de Rouen (Seine-Maritime)

Construite de 1436 à 1521, cette église présente une tour-lanterne surmontée d’une flèche effilée. Une attention particulière a été portée à la mise en valeur de cette partie de l’édifice pour en accentuer la délicatesse et l’effet d’élan vertical. Des projecteurs, disposés à l’intérieur et en contre-plongée, en soulignent les nervures. En approchant de ce fanal, les visiteurs découvrent la mise en lumière de la façade occidentale, relevée par un éclairage rasant en contre-jour qui magnifie voûtes, contreforts, arêtes, vitraux et autres tympans…

Caractéristiques techniques : 58 points lumineux – 1,992 kW de puissance installée – 58 luminaires Leds au total.

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Rouen. Concepteur : Eclipse. Installateur : Eiffage Energie. Fournisseurs : Philips/Thorn. Coût de la réalisation : 117 182 euros HT.

 

Troisième prix (doté de 4000 euros)
Mise en lumière de la place Charles-III de Nancy (Meurthe-et-Moselle)

A la fois fonctionnelle et architecturale, la mise en valeur de cette place met en relief la beauté des lieux et les dynamiques de déplacement de ses utilisateurs. Elle panache quatre grandes «sculptures-signal» lumineuses hautes de 15 mètres, la mise en lumière de l’église Saint-Sébastien et du marché couvert, ainsi que des projections vidéo graphiques et des fontaines de brume.

Caractéristiques techniques : 173 points lumineux – 7,52 kW de puissance installée – Luminaires à Leds : encastrés de sol, réglettes, buses, projecteurs et vidéoprojecteurs.

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Nancy. Concepteur : Patrick Rimoux. Installateur : Sdel Lumière/Citeos/Cegelec. Fournisseurs : Philips/Thorn. Coût de la réalisation : 11 millions d’euros HT (dont éclairage : 1 025 000 euros HT).

 

Prix d’encouragement
Mise en lumière du château et de l’église de Talcy (Loir-et-Cher)

Cet aménagement visait à valoriser une commune de 350 habitants. La mise en lumière a été pensée comme un jeu d’équilibre délicat entre ombres et lumières, afin d’obtenir une ambiance douce, propice à la contemplation et à la déambulation. D’où le jeu sur les contraste entre températures de couleur : blanc chaud, blanc froid et travail en parallèle sur l’éclairage public de la bourgade.

Caractéristiques techniques : 65 points lumineux – 1 kW de puissance installée – Luminaires à Leds : encastrés de sol, projecteurs, lanternes et colonnes lumineuses.

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Talcy. Concepteur : Neo Light. Installateur : Bouygues Energies & services. Fournisseurs : Hotlight/Neri/Philips/SBP/Thorn. Coût de la réalisation : 100 000 euros HT.

 

Prix d’encouragement
Mise en lumière du parc urbain et de l’église de Ravine Blanche de Saint-Pierre (Ile de La Réunion)

Pour cette transformation d’une friche urbaine de 2 hectares en parc urbain entourés d’immeubles collectifs d’habitation, la commune de Ravine Blanche, et les concepteurs-lumière, ont opté pour un éclairage scénique et dynamique des lieux. Quais, places, placettes, parvis de l’église et cheminements sont mis en valeur par un éclairage adapté au cheminement et à la détente. La zone inondable, la «ravine», est valorisée par une mise en lumière bleutée-argentée qui évoque le cheminement de l’eau. Le parvis de l’église est, quant à lui, structuré autour de l’illumination intérieure de ses vitraux.

Caractéristiques techniques : 101 points lumineux – 5,852 kW de puissance installée – Luminaires à Leds : projecteurs.

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Saint-Pierre. Concepteur : Fedt/EOL. Installateur : GTOI. Fournisseurs : Comatelec/WE/EF. Coût de la réalisation : 370 780 euros HT.

Focus

Le jury de l'édition 2014

Réuni par Alain Le Du, président du Serce, et présidé par Louis-Albert de Broglie (Deyrolle), le jury se composait de : Thierry Digoin-Danzin (conseiller Serce Ile-de-France), Jean-Pascal Lemeunier (ABF, chef du Stap de l’Aube), Philippe Thebaud (président de Thebaud Urbanisme & Paysage) et Jacques-Franck Degioanni (chef de rubrique « architecture », Le Moniteur).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X