NGE remporte la concession de l’A69

Le premier ministre, Jean Castex, a annoncé que NGE serait le concessionnaire en charge de la réalisation et de l'exploitation de l’autoroute A69 entre Castres et Toulouse. Une promesse de désenclavement pour le sud du Tarn et de développement pour les activités de concession du groupe de BTP.

Partager
NGE remporte la concession de l’A69
Carole Delga, présidente de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, en compagnie du premier ministre, Jean Castex, à Lagarrigue dans le Tarn.

« Aujourd'hui, nous franchissons une nouvelle étape dans la perspective d'une mise en service à l'horizon 2025 », s’est réjouit Carole Delga, présidente de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, samedi 25 septembre. Une déclaration qui faisait suite à l’annonce par le premier ministre, Jean Castex, lors d'une visite à Lagarrigue dans le Tarn, du nom du concessionnaire unique pressenti des 54 km de la future A69 : NGE.

Avec ses partenaires - l’exploitant de péage « flux libre » Aacendi, ainsi que les fonds d’infrastructure Quaero Capital et TIIC -, le groupe de BTP indépendant créera une société baptisée Atosca. Mais son défi immédiat consiste à poursuivre les échanges avec toutes les parties prenantes. Objectif : finaliser le projet en vue d’une signature du contrat de concession au premier semestre 2022 et d’un démarrage des travaux en 2023.

Une première pour NGE

Ce projet constitue une première pour le groupe présidé par Antoine Metzger. Rentrée sur le marché de la concession autoroutière avec l'A88, et depuis à la manœuvre sur l'A63 et l'A150 où il a participé aux travaux, jamais NGE n’avait pris en charge le rôle de constructeur à 100% d’un contrat de concession autoroutière. Nul doute qu'il voit dans l'A69 le symbole de sa montée en puissance. Avec un portefeuille d'actifs évalué à 5 Mds€, il appartient désormais au top 10 européen sur le marché du montage d'actifs concessifs.

Tracé-A69-NGE
Tracé-A69-NGE

Le sud du Tarn bientôt désenclavé

Victoire pour NGE, cette décision en est aussi une pour la région et les collectivités locales. Voilà près de 8 ans qu’elle se mobilise pour voir naître cette infrastructure. Depuis la confirmation par la Commission Mobilité 21 du caractère prioritaire de ce projet d’infrastructure autoroutière, elles « n'ont eu de cesse de faire avancer le dossier, de convaincre de son utilité et de sa pertinence pour le sud du Tarn, a tenu à rappeler Carole Delga. En matière de désenclavement, d'attractivité et de déplacements, la nécessité de cette liaison autoroutière n'est plus à prouver. Les habitants et acteurs économiques ont clairement exprimé leur attente et leur besoin d'une infrastructure adaptée aux enjeux du territoire ». Des attentes d’autant plus fortes que le projet, en lui-même, devrait générer de l’activité. NGE compte en effet de s’appuyer sur les entreprises régionales pour créer 1000 emplois.

Emplois et respect de l’environnement

Au-delà des aspects économiques et sociaux, la dimension environnementale n’est pas absente du projet. NGE a ainsi proposé à l’Etat différentes optimisations permettant de s’affranchir d’ouvertures de carrières temporaires. Une approche notamment permise par la connaissance du terrain acquise lors de la réalisation des déviations Soual en 2000 et de Puylaurens en 2008, mais aussi par l’expertise dans la réutilisation des matériaux sur chantiers routiers.

Des mesures dont dans la mise en œuvre sera suivie avec attention par la région, au même titre que les réponses apportées aux réserves soulevées lors de l'enquête publique : bruit, activités agricoles, hydraulique et mesures de compensations environnementales.

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER Architecture

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

30 - CC RHONY VISTRE VIDOURLE

Fourniture et acheminement de gaz

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil