En direct

Conception de stades : contourner les contraintes grâce au BIM
Perspective intérieure du stade de Castres - © © VBNB

Conception de stades : contourner les contraintes grâce au BIM

F. Sappa et G. Nagy (Mediaconstruct) avec J. Nicolas |  le 13/06/2014  |  TechniqueBâtimentIlle-et-VilaineParisSports

Ouvrages bien souvent colossaux, les stades induisent de nombreuses contraintes : conception architecturale, implantation en périphérie des villes, infrastructures urbaines alentour, coefficient de visibilité… Autant d’éléments importants que le BIM permet de prendre en compte, de façon très précise.

Un anneau de 200 mètres de longueur, six couloirs avec virages relevés, six pistes de sprint de 60 mètres, une forme semi-elliptique comportant des éléments rectangulaires, d’autres courbes, un bâtiment central en forme de croissant… « Pour toutes ces raisons, le BIM a été essentiel pour le stade d’athlétisme de Rennes-Villejean et notamment afin de vérifier la parfaite compatibilité entre la charpente et le gros œuvre », souligne Christophe Taraud  du bureau d’études Sertco à Rennes. La réhabilitation du stade de Castres - situé en zone urbaine et entouré de voiries et d’habitations -, a également obligé le cabinet d’architecture VBNB à respecter un PLU très strict, à effectuer un relevé topographique détaillé et à prendre en compte les paramètres des deux tribunes existantes.

Quelles données modéliser ? Du côté du stade de Castres, une fois le gabarit créé à partir des contraintes environnementales, la conception de la maquette a pu démarrer. « Le défi était d’être le plus précis possible tout en gardant un maximum de souplesse pour intégrer facilement les changements éventuels », commente Nicolas Boutet, architecte de l’agence VBNB. La géométrie des gradins a totalement été ré-optimisée grâce au BIM pour les mettre aux normes et intégrer de nombreux espaces supplémentaires. » Les architectes ont ensuite créé un déployé structurel, en intégrant toutes les données de la toiture, mais aussi des paramètres comme la profondeur et la hauteur d’assise ou la portée du regard, reliés à des coupes de gradins. « Lorsque l’on change un paramètre, c’est toute la coupe qui est modifiée en temps réel et la jauge qui se réadapte. Les éventuels clashs structurels apparaissent alors », poursuit-il.

Pour le stade de Rennes-Villejean, la modélisation 3D a été réalisée sur deux maquettes distinctes, selon les habitudes de travail de chacune des équipes : l’une pour le gros œuvre, l’autre pour la charpente, ce qui a permis au bureau d’études Sertco de calculer le transfert des efforts du béton sur la charpente et vice-versa. « Il était primordial que nos deux modèles soient en totale cohérence, précise Christophe Taraud. Nous avons donc exporté les informations de chacun d’entre eux au format IFC et enregistré le document obtenu par l’assemblage des données dans ce format d’échange. »

Le BIM… jusqu’où ?

Pour le stade de Rennes-Villejean, les équipes d’exécution de la charpente et du gros œuvre ont créé leurs propres plans à partir du modèle 3D. Selon Christophe Taraud, si le BIM est intéressant en phase de conception, au moment de l’exécution l’entreprise de construction choisit parfois de repartir de zéro plutôt que d’amener des corrections sur la maquette 3D existante car il lui faut répondre à d’autres demandes que ce qui a été pensé par l’architecte.

Pour la réhabilitation du stade de Castres, les intervenants ont renseigné leurs propres éléments techniques dans la maquette en ajustant les données, puis les modèles BIM ont été intégrés dans un logiciel de synthèse. « Quand vient la phase du chantier, la maquette BIM suit les entreprises en parallèle des outils habituels, indique Nicolas Boutet. Elle s’avère très utile pour gérer le planning du chantier et ainsi maîtriser au mieux les délais. »

Pour découvrir d’autres cas concrets d’utilisation de la maquette numérique rendez-vous mercredi 18 juin pour le Bim's Day de Mediaconstruct à Paris.

Commentaires

Conception de stades : contourner les contraintes grâce au BIM

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX