En direct

Concarneau/ Eglise Saint-Guénolé Portique

le 21/02/1997

La nouvelle église se substitue à un massif édifice de style byzantin qui n'avait cessé d'alimenter la polémique depuis sa conception au début du siècle, jusqu'à sa fermeture en 1987 pour cause de dangereuses lézardes. Après moult débats et un concours d'architecture infructueux, l'étude commandée par le diocèse à Jean-François Galmiche dénoue la situation. Conservant seulement le clocher existant, l'architecte « redonne de la place à la ville » avec une architecture contemporaine plus modestement dimensionnée. Celle-ci esquive la métaphore navale pour affirmer un lieu singulier dont la fonction sacrée est clairement identifiable. La structure à portiques de béton en forme de A rend très lisible, à l'intérieur, l'espace de la nef, aspiré vers la voûte en berceau par le fruit inversé des parois et des colonnes. A l'extérieur, elle rythme comme des contreforts les façades en panneaux de béton hydrofugé et fait flotter, au dessus des toits d'ardoise, la couverture de zinc. Le chevet tout en verre et deux traits de verrières zénithales glissés à la jonction de la nef et des bas côtés font vibrer les matériaux : béton ciré, parois de plâtre fin ciré, sol industriel, lambris de bois de la voûte. La pente du terrain a permis de glisser en rez-de-chaussée bas la chapelle de semaine et les locaux paroissiaux. Un square, une place de l'Eglise bordée d'un petit immeuble, plus une placette en belvèdère sur le port parachèveront à terme l'ensemble urbain que forment l'église, le presbytère existant et le clocher-campanile restauré.

1. Le choeur vitré et la voûte en berceau émergent au côté du clocher conservé.

2. La structure en portiques à doubles colonnes en A supporte une charpente en lamellé-collé.

3. La nef, vue vers le porche. Suspendus à des tiges d'acier, les panneaux radiants du chauffage redécoupent l'espace.

4. La nef vue vers le chevet et sa verrière.

FICHE TECHNIQUE

Maîtrise d'oeuvre : Jean-François Galmiche, Veronica Etasse, architectes ; OTH Ouest, ingénierie ; Socotec, contrôle ; Jean Bazaine, mosaïque. Surface : 1 100 m2 HON

Coût travaux : 11, 3 MF HT (compris démolition de l'église existante et restauration clocher).

Entreprise générale : MAB construction.

Commentaires

Concarneau/ Eglise Saint-Guénolé Portique

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur