En direct

Compactage dynamique pour géologie difficile

philippe donnaes |  le 20/01/2017  |  ArchitectureRéalisationsLotGros œuvreTerrassement

Terrassement -

A Cambes, dans le Lot, l'instabilité des terrains et la présence d'eau ont nécessité l'utilisation de plots ballastés.

La déviation de Cambes (Lot), dont les travaux ont débuté en juin 2016, délestera le village d'une circulation intense de 3 300 véhicules quotidiens, dont 430 poids lourds. Le tracé, qui permettra de relier efficacement le bassin d'activités de Figeac à l'autoroute A 20, s'étirera sur 2,6 km. « Nous sommes dans une zone de relief quasi montagneux, en présence de difficultés géotechniques connues », explique Michel Bosc, le directeur de chantier de Buesa. A savoir, des marnes compactes recouvertes d'une couche d'éboulis (cocktail de marnes décompactées, argile et calcaire), les trois quarts du tracé s'appuyant sur ce faciès instable de 5 m d'épaisseur moyenne. Cette hétérogénéité des terrains était connue, mais son intensité a été sous-évaluée lors des études, réalisées en 2004 par le Centre d'études techniques de l'équipement (Cete), ce qui a conduit l'entreprise, en étroite collaboration avec le Conseil départemental du Lot, à adapter la conception du projet.

Allégement des efforts sur le terrain. C'est une campagne géotechnique, réalisée par Fondasol durant la phase de préparation, qui a permis de mettre en évidence cette double problématique, combinant tassements et glissements. Première modification importante rendue nécessaire : la suppression du créneau de dépassement qui figurait dans le projet initial. L'élimination de cette troisième voie montante permet d'alléger d'autant les efforts sur le terrain. Dans les sections où la couche d'éboulis n'excédait pas 4 m de hauteur, la surface d'assise du remblai a été purgée, avant d'être traitée à la chaux sur une épaisseur de 2 m.

« En revanche, il était bien sûr impossible, pour des raisons techniques et économiques évidentes, d'envisager cette solution dans la zone d'environ 1 ha, où l'épaisseur des matériaux instables atteignait 8 m et qui, de plus, recelait une forte présence d'eau », commente Michel Bosc. La solution a ici consisté à réaliser des colonnes ballastées de 2 m de diamètre en utilisant des matériaux d'une granulométrie comprise entre 40 et 500 mm, provenant des déblais du chantier (voir schéma ci-dessous). Cette technique consiste à faire pénétrer des granulats dans le terrain à l'aide d'une masse de 15 t, accrochée à une grue mobile et chutant d'une hauteur de 10 m. La colonne ainsi réalisée joue un rôle équivalent à celui d'une inclusion rigide (c'est-à-dire en béton), mais en offrant des coûts de réalisation nettement inférieurs. Il a bien entendu fallu vérifier au préalable que les matériaux de déblais concassés sur site présentaient les caractéristiques mécaniques suffisantes pour encaisser l'énergie de compactage.

Dans la pratique, 400 plots ont été mis en œuvre sur les 10 000 m2 , selon un maillage de 4,50 x 4,50 m. Cette phase spécifique a nécessité deux mois d'intervention. A noter que cette solution a, par ailleurs, permis d'optimiser les ressources naturelles, tout en réduisant d'environ un tiers le volume fortement excédentaire (150 000 m3 ) en déblais du projet. Et donc de diminuer d'autant les coûts de mise en décharge en installation de stockage de déchets inertes (ISDI).

Les travaux comportent également la réalisation d'une base drainante, à l'interface du terrain naturel et des remblais, afin de faciliter l'écoulement naturel des pluies, des arrivées d'eau importantes étant attendues. Une fois ces différentes phases terminées, « nous procéderons à la réalisation des couches de forme, au printemps, entre les mois d'avril et de mai », conclut Michel Bosc.

Maître d'ouvrage et maître d'œuvre : conseil départemental du Lot. Coordonnateur SPS : Themis. Entreprise : Buesa.

Durée des travaux : un an. Mise en service : juin 2017.

PHOTO - 5477_348580_k2_k1_877813.jpg
PHOTO - 5477_348580_k2_k1_877813.jpg
PHOTO - 5477_348580_k3_k1_877816.jpg
PHOTO - 5477_348580_k3_k1_877816.jpg
PHOTO - 5477_348580_k4_k1_877815.jpg
PHOTO - 5477_348580_k4_k1_877815.jpg
PHOTO - 5477_348580_k5_k1_877817.jpg
PHOTO - 5477_348580_k5_k1_877817.jpg
PHOTO - 5477_348580_k6_k1_877819.jpg
PHOTO - 5477_348580_k6_k1_877819.jpg

Commentaires

Compactage dynamique pour géologie difficile

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX