Comment Spie batignolles va aider Lisbonne à lutter contre les inondations
Le relief accidenté de la capitale portugaise, formant une cuvette, expose la ville et ses habitants à un risque élevé d’inondations à chaque période de fortes pluies. - © jasckal - stock.adobe.com

Comment Spie batignolles va aider Lisbonne à lutter contre les inondations

LeMoniteur.fr |  le 24/09/2021  |  Spie batignollesPortugalTunnelTunnelierEaux pluviales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Spie batignolles
Portugal
International
Tunnel
Tunnelier
Eaux pluviales
Valider

La municipalité de la capitale portugaise a confié au groupement Mota-Engil (mandataire)-Spie batignolles génie civil, le creusement de voies souterraines, destinées à l’écoulement de l’excès d’eau pluviale jusqu’au Tage.

Lisbonne, la capitale du Portugal, a été bâtie à flanc de collines depuis l’embouchure du fleuve Tage et s’étend sur de fortes hauteurs, avec des pentes particulièrement raides. Ce relief accidenté, formant une cuvette, expose la ville et ses habitants à un risque élevé d’inondations à chaque période de fortes pluies.

La municipalité de Lisbonne a fait appel au savoir-faire du groupement Mota-Engil (mandataire) et Spie batignolles génie civil pour le creusement de voies souterraines, destinées à l’écoulement de l’excès d’eau pluviale jusqu’au Tage.

Les travaux de deux tunnels de drainage (voir encadré) seront ainsi lancés au cours du premier trimestre 2022, pour une durée globale de 39 mois. Ils parcourront les sous-sols de la ville d’Est en Ouest pour couvrir les zones les plus impactées par les risques d’inondation.

Le Tunnel Monsanto – Santa Apolonia (TMSA)


S’étendant sur 4,5 km de long avec un diamètre intérieur de 5,5 m, le TMSA trouvera son point d’entrée dans le quartier de Campolide, à proximité du parc forestier de Monsanto.

 

Le bassin d’entrée, désigné TM1, servira à filtrer et dépolluer les eaux pluviales en phase d’exploitation, hormis sa fonction de puits d’attaque pour l’entrée du tunnelier.

 

Le tracé comprend ensuite 3 puits répartis à des endroits stratégiques sur la longueur du tunnel. Ce sont 3 ouvrages d’une vingtaine de mètres de profondeur qui seront réalisés sous l’avenue de Libertade (l’équivalent de l’avenue des champs Elysées), à Santa Marta et à l’avenue Almirante Reis pour recueillir l’engorgement d’eau de ces quartiers très denses, habituellement touchés par les inondations.

 

Ils comprendront l’installation d’une chambre Vortex, d’une chambre de captage d’eau et d’un rameau pour faciliter la circulation de l’eau vers le TMSA. Ces ouvrages serviront également de puits de ventilation.

Le TMSA poursuivra ensuite sa trajectoire en direction de la côte de Santa Apolonia où il est également prévu la réalisation de travaux annexes notamment la réalisation d’une station élévatrice.

 

Le Tunnel Chelas – Beato (TCB)


Plus court, le TCB entamera sa route près de la station de métro Olaias afin de rediriger les eaux pluviales 1,1 km plus loin vers le Taje, entre les quartiers de Beato et Braço de Prata, le long de la côte. Son tracé, plus limité que celui du TMSA, comptera deux puits, correspondant aux ouvrages d’entrée et de sortie.


Creusement au tunnelier

La réalisation de ces deux tunnels intervenant dans un environnement très urbain, l’usage d’un tunnelier à pression de terre a été privilégié par les membres du groupement.

Le tunnelier aura une section d’excavation de 6,41 m, un poids total d’environ 700 tonnes, d’une longueur de 120 m et traversera des sols à la fois durs et meubles composés de roches volcaniques, de calcaire, d’argile et de sable. Le vide annulaire sera bétonné à l’aide d’un mortier classique.

Des anneaux intégrant 6 voussoirs de 0.3 m d’épaisseur seront employés pour réaliser le revêtement de chaque tunnel, après être préfabriqués par le groupement, acheminés jusqu’au puits d’entrée puis transférés par train sur pneus à l’intérieur du tunnel.

A l’issue du creusement du TMSA, le tunnelier sera partiellement démonté pour être transféré vers le deuxième tunnel (TCB). Le puits de sortie sera refermé dès lors que le tunnelier sera entièrement démonté.

Impacts sur les édifices et les infrastructures

Ce chantier d’envergure implique la mise en place de mesures très strictes pour sécuriser les édifices et les infrastructures existants. La phase études sera particulièrement poussée pour permettre au groupement d’anticiper tous les risques possibles.

Les hauteurs de couverture séparant les tunnels et les fondations des bâtiments existants ou le terrain naturel en surface seront comprises entre 7 m et 70 m.

Le TMSA croisera le réseau du Métro de Lisbonne a plusieurs reprises. Les techniques de creusement seront adaptées en fonction des études d’exécution qui seront réalisées.

Maître d’ouvrage : Camara Municipal de Lisboa


Groupement : Mota-Engil (mandataire), Spie batignolles

 

Montant du marché : 132,9 M€ HT dont 40 M€ HT pour Spie batignolles

Commentaires

Comment Spie batignolles va aider Lisbonne à lutter contre les inondations

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil