En direct

Comment SNCF Réseau va digitaliser ses postes d’aiguillage
- © Auteurs De Vues

Comment SNCF Réseau va digitaliser ses postes d’aiguillage

Augustin Flepp |  le 21/06/2018  |  EntreprisesTransport

Dans le cadre de la modernisation de son infrastructure, le gestionnaire du réseau ferré lance un partenariat d’innovation, afin d’installer des postes d’aiguillage informatisé (PAI). Quatre groupements composés d’experts de SNCF Réseau et d’industriels (Alstom, Ansaldo STS, Siemens et Thales participent à ce nouveau type de marché public.

 

Sous l’impressionnante verrière métallique de la direction nationale des opérations de maintenance de SNCF Réseau, rue de Dunkerque à Paris, Thomas Joindot, le directeur technique du groupe, se livre à un exercice de prospective. « Demain, nous pourrons gérer tout le réseau et connaître l’état des infrastructures en permanence. Il n’y aura plus de panneaux de signalisation le long des voies. Les informations seront envoyées directement par radio aux chauffeurs du train ».

La compagnie de chemin fer compte s’appuyer sur une nouvelle génération de postes d’aiguillage, une des pièces maîtresse de son réseau, pour améliorer le pilotage de son trafic et réduire ses coûts de fonctionnement. Depuis une vingtaine d’année, la SNCF a entrepris un vaste chantier de renouvellement de ses installations de signalisation. Les tours de contrôle ferroviaire (1500 au total) qui utilisent des technologies électromécaniques et électriques, voire mécaniques pour les plus anciens, sont progressivement remplacés par des PAI (Poste d’aiguillage informatisé). Une quinzaine de PAI sont installés en moyenne par an pour un investissement de 300 millions d’euros.

 

Troisième génération de PAI

 

Mais le gestionnaire du réseau ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. L'entreprise publique a officialisé le lancement d’un « partenariat d’innovation » visant à développer une troisième génération de PAI (Poste d’Aiguillage Informatisé).

Ce nouveau type d’appel d’offres issu d’une directive européenne de 2014 permet à plusieurs entreprises de se livrer à une compétition. SNCF Réseau a baptisé ce projet « Argos », en référence au géant de la mythologie grec disposant grâce à ses 100 yeux d’une capacité de surveillance extraordinaire. Quatre équipes industrielles ont été retenues : Alstom, Ansaldo STS (Systra et Eiffage), Siemens (SafeRail et Est Signalisation), Thales (Engie Ineo et Vossloh). Des experts de SNCF réseaux intègrent également chacune des équipes.

 

Déploiement à grande échelle en 2023

 

L’an prochain, SNCF réseau étudiera les premières maquettes de PAI (Poste d’Aiguillage Informatisé), avant de sélectionner les équipes lauréates début 2020. Les groupements retenus disposeront d’une période de 30 mois pour construire un premier PAI qui devra être opérationnel en 2023. SNCF Réseau a estimé que ce programme représente un "budget de plus d'un milliard d'euros sur 15 ans" (toute phases d'études et de déploiement confondues).

Les nouvelles solutions techniques développées par les industriels devront répondre à trois objectifs  majeurs : la baisse de 15% des coûts d’installation et d’exploitation et l’augmentation de la performance globale des nouvelles solutions techniques, notamment dans le domaine de la cyber-sécurité, de la maintenance et de l’exploitation. « Ces postes de plus en plus automatisés vont libérer du temps aux cheminots pour mieux réguler le trafic et intervenir en cas de panne », souligne Mathieu Chabanel, directeur général adjoint chez SNCF Réseaux. 

Le projet « Argos » s’inscrit dans le cadre d’un programme de modernisation de l’infrastructure ferroviaire mené par la SNCF. Cette année, l’opérateur va réaliser 1600 chantiers majeurs dont 500 rénovations d’aiguillage et 4000 km de caténaires vérifiés ou remplacés.

 

 

 

 

 

Commentaires

Comment SNCF Réseau va digitaliser ses postes d’aiguillage

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX