En direct

Comment s’assurer lors d’un dégât des eaux ?
- © Crédit : Ilga
Publi-rédactionnel

Comment s’assurer lors d’un dégât des eaux ?

le 24/01/2021  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Vie du BTP
France
Valider

Du robinet qui fuit à la rupture de canalisation, les dégâts des eaux touchent près d'un million de foyers en France chaque année. Pour être couvert contre ce type de sinistre et être indemnisé rapidement, une assurance avec garantie dégâts des eaux est nécessaire.

Quelles sont les premières mesures à prendre en cas de dégâts des eaux ?

Si vous constatez une fuite dans votre maison, commencez par couper l'arrivée d'eau. Rassemblez ensuite les factures, actes notariés et autres documents qui attestent de la valeur de vos biens endommagés. Vous devez en effet être en mesure de justifier les dégâts subis auprès de votre assurance habitation. Pour ce faire, veillez à bien conserver tous les objets endommagés par le sinistre. Prenez soin également de rassembler les photos, factures ou bons de garantie qui permettront d'identifier les biens détériorés par l'eau.

Que couvre la garantie dégâts des eaux ?

Les dommages susceptibles d'être indemnisés par une garantie dégâts des eaux dépendent essentiellement du contrat d'assurance habitation. De manière générale, elle couvre les dégradations provoquées par l'eau au logement, aux biens mobiliers, aux embellissements, etc. La garantie dégâts des eaux peut prendre en charge :
une rupture de canalisation ;
une infiltration d'eau au niveau du toit ;
l'engorgement et le débordement des gouttières ;
les fuites d'eau.

Comment se déroule l’indemnisation ?

Dès lors que le dégât des eaux est reconnu par la compagnie d'assurances, l'indemnisation est effectuée en fonction du délai prévu dans le contrat d'assurance habitation. La valeur du remboursement est déterminée après un accord amiable entre l'assureur et le sinistré. En cas de désaccord, l'assuré peut porter une réclamation auprès d'un organisme dédié. Le remboursement d'un dégât des eaux dépend aussi de divers facteurs, dont le type de biens endommagés. Ainsi, pour les biens mobiliers, l'indemnisation peut être basée sur la valeur de remplacement après déduction du coefficient de vétusté.

Quand prévenir votre assureur ?

Pour espérer être indemnisé, il est impératif de respecter les démarches inhérentes à la déclaration de sinistre. Pour cela, vous devez envoyer à votre compagnie d'assurances un courrier recommandé avec accusé de réception. L'envoi doit avoir lieu dans les cinq jours ouvrés qui suivent la constatation des dommages. Le courrier doit comporter plusieurs éléments, dont le nom et adresse de l'assuré ainsi que le numéro du contrat d'assurance. Pour un constat à l'amiable, le délai et la procédure à suivre sont les mêmes que pour une déclaration lambda.

Choisir la formule qui convient à vos besoins

Le coût d'une garantie dégâts des eaux différant sensiblement d'une compagnie à l'autre, il peut être utile de recourir à un comparateur d'assurances. Pour calculer votre tarif et trouver l'offre la mieux adaptée à vos besoins ainsi qu'à votre budget, pensez également à demander un devis en ligne. En renseignant divers éléments (type de logement, surface habitable, etc), vous obtiendrez une réponse rapide et précise. Vous pourrez aussi obtenir des conseils pour trouver une solution en adéquation avec votre situation.

Contenu proposé par MATMUT

Commentaires

Comment s’assurer lors d’un dégât des eaux ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil