Comment rester actif sur le marché de la maison individuelle : Yvan Verstraten témoigne
Yvan Verstraten, gérant de Concept Travaux Languedociens

Comment rester actif sur le marché de la maison individuelle : Yvan Verstraten témoigne

Laurent Duguet |  le 26/11/2019  |  100 % gros œuvre MaçonnerieMaison individuelleCCMIHérault

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
Maçonnerie
Maison individuelle
CCMI
Hérault
Moi, artisan
Valider

Les exigences du contrat de construction de maison individuelle (CCMI) dissuadent de nombreux artisans de proposer des projets de maison à des clients particuliers. Yvan Verstraten, gérant de l'entreprise de maçonnerie générale Concept Travaux Languedociens, nous explique comment il parvient à se créer une clientèle que les CMistes ne captent pas.

« Quand j’ai créé Concept Travaux Languedociens en 2008, nous étions orientés rénovation. De fil en aiguille, on m’a demandé de réaliser une villa en briques à coller. De Montpellier à Agde, j’ai constitué une clientèle spécifique que les CMIstes ne captent pas. Cette année, grâce au bouche-à-oreille, à notre site Internet et à la page Facebook, je réalise 4 à 5 maisons par an, soit 50 % de mon CA, le reste étant consacré à de la rénovation de façade, pool-house, etc. Certes, notre modèle économique diffère des CMI. Quand ces derniers construisent à 1000-1100 €/m², nous sommes environ, en lots séparés, à 1300 €/m², mais au moins nous ne tordons pas le cou aux artisans. L’activité s’est accélérée en 2014, où j’ai noté une préférence des clients pour les artisans locaux.

Depuis, j’ai commencé à vendre ma prestation de services hors fournitures. Par exemple, pour une maison à étage de 120 m², je compte 400 heures de travail avec mes trois employés, j’applique un coefficient et je n’ai plus besoin d’avance de trésorerie pour les matériaux. Les clients ont ainsi une marge de manœuvre sur le matériel et, avec mon assurance décennale en GO et SO, ils sont – tout comme les banques – pleinement rassurés. Par ailleurs, je n’hésite pas à me rapprocher d’un bureau d’études, comme pour le ferraillage, pour éviter d’éventuels ennuis. Quant aux plans, le client est libre de venir avec des plans d’architectes ou, s’il le souhaite, je le mets en contact avec un dessinateur.

La demande est telle que je viens d’embaucher un troisième salarié en contrat chantier. Seule ombre au tableau, aujourd’hui, CMIstes et lotisseurs mettent la main sur le foncier disponible et les banques refusent de suivre des entreprises comme la mienne pour acquérir des parcelles. »

À retenir sur le CCMI :
- Obligation : un contrat écrit est obligatoire pour toute construction d'un immeuble à usage d'habitation ne comportant pas plus de 2 logements.
- Garanties : le constructeur doit être titulaire d'une garantie de livraison obtenue via un établissement de crédit ou d'assurances, et d'une garantie de remboursement si paiement avant la date d'ouverture du chantier.
- Assurance : le constructeur doit souscrire des assurances RC et décennale, et livrer la construction dans les délais et à prix convenus.
- Obtention : le constructeur doit prouver son expérience, détailler le procédé constructif et le type de maisons qu'il souhaite réaliser. Le montant de l'investissement, l'importance du projet et le capital social sont visés par l'établissement de crédit ou l'assureur. Le constructeur doit apporter des garanties (cautions personnelles et solidaires, garanties bancaires à première demande ou nantissement de compte).

Commentaires

Comment rester actif sur le marché de la maison individuelle : Yvan Verstraten témoigne

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur