Comment la start-up Supervan traverse la crise sanitaire

Comment la start-up Supervan traverse la crise sanitaire

Pierre Pichère |  le 02/04/2020  |  NégoceStart-upCoronavirusFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Négoce
Start-up
Coronavirus
France
Valider

Fondée en 2016, cette jeune pousse achemine sur chantier les produits commandés en négoce, dans six grandes agglomérations. La crise sanitaire pourrait, selon son fondateur, accélérer un changement d’habitudes.

Et si les professionnels du BTP prenaient goût à la livraison sur chantier ?  Ce pourrait être une conséquence du bouleversement induit par la crise sanitaire en cours. Pour Guillaume Fournier, fondateur et dirigeant de la start-up Supervan, les ingrédients sont en tout cas réunis pour un tel changement d’habitudes.

Panne progressive d’activité

Cette entreprise, fondée en 2016, propose une livraison dans six grandes agglomérations (Ile-de-France, Rouen, Marseille, Lyon, Grenoble et Toulouse), soit à la demande des entreprises de construction, soit comme prestataire du négoce, avec pour belles références les enseignes Point.P et Cedeo. « Durant les premiers jours de la crise, nous avons doublé notre volume de commandes », note Guillaume Fournier. « Il fallait alors rapatrier un maximum de matériels des chantiers en cours. » Puis tout s’est arrêté, avant de reprendre en deuxième semaine, avec la réouverture partielle des négoces.

Prêt pour la reprise

Signe toutefois encourageant pour Supervan, la demande est forte sur les chantiers qui continuent. « Les entreprises qui continuent ont un gros enjeu d’efficience et de productivité, explique Guillaume Fournier, et n’ont donc pas deux heures à consacrer à leurs achats. » Comme toute la filière, le dirigeant de Supervan attend donc la parution du guide consacré à la reprise d’activité, en espérant que les chantiers rouvrent progressivement. Tout en testant d’autres pans d’activité, comme par exemple la livraison de paniers repas à la demande de certaines municipalités, Supervan a soigné sa relation avec ses chauffeurs partenaires. Toutes ces entreprises se disent disponibles pour la reprise, et travaillent dans le respect des consignes de sécurité, dans le camion comme sur le point de vente ou chez le client.

Commentaires

Comment la start-up Supervan traverse la crise sanitaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 07/2020

Voir

Traité de charpente et couverture

Traité de charpente et couverture

Date de parution : 06/2020

Voir

Maîtrise d’ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée

Maîtrise d’ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée

Date de parution : 06/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur