En direct

Comment ça marche : les pompes à chaleur
Éléments d’une installation à captage horizontal - © © Editions du Moniteur

Comment ça marche : les pompes à chaleur

le 18/06/2013  |  pacSecond œuvreEquipementMatériel de chantierDirective européenne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation technique
pac
Second œuvre
Equipement
Matériel de chantier
Directive européenne
Technique
Valider

Une pompe à chaleur (PAC) est un dispositif thermodynamique qui permet de récupérer la chaleur de l’air extérieur, du sol ou de l’eau présente dans le sous-sol. Elle récupère les calories de ces environnements et les restitue au bâtiment à un coût très économique.

Pour réaliser ce transfert de chaleur, le dispositif comporte un circuit fermé et étanche dans lequel circule un fluide frigorigène qui passe de l’état liquide à l’état gazeux , par transferts successifs dans les quatre principaux organes de l’appareil que sont l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur.



Principe

Dans l’évaporateur, la chaleur prélevée par les capteurs est transférée au fluide frigorigène qui se vaporise. Cette vapeur est compressée et cède sa chaleur dans le condenseur au fluide du circuit de chauffage. Le détendeur permet de régénérer la capacité du fluide frigorigène à capter la chaleur, le cycle pouvant recommencer à l’infini.

PAC air/eau (aérothermique)
PAC air/eau (aérothermique) - © © Editions du Moniteur

PAC air/eau (aérothermique)

PAC sol/eau ou eau/eau (géothermique)
PAC sol/eau ou eau/eau (géothermique) - © © Editions du Moniteur

PAC sol/eau ou eau/eau (géothermique)

Capteurs


Les capteurs transportent les calories de l’environnement extérieur à l’évaporateur de la PAC au moyen d’un liquide caloporteur, généralement de l’eau glycolée.

Capteurs verticaux
Capteurs verticaux - © © Editions du Moniteur

Capteurs verticaux

Détails d’une PAC sol/eau


L’échangeur thermique, le compresseur, le condenseur et l’évaporateur sont installés dans le coffret de la PAC et sont raccordés aux éléments de régulation.

Détails d’une PAC sol/eau
Détails d’une PAC sol/eau - © © Editions du Moniteur

Détails d’une PAC sol/eau

Éléments d’une installation à captage horizontal

Le réseau de tubes est enterré à une profondeur variant de 0,60 à 1,20 m. Les collecteurs d’eau glycolée sont installés dans un regard en béton muni d’une trappe de visite et posé au centre du système. Les boucles sont disposées pour avoir la même longueur. Le captage horizontal est le système le moins coûteux mais nécessite de disposer d’une surface de terrain de 1,5 à 2,5 fois la surface habitable.

Éléments d’une installation à captage horizontal
Éléments d’une installation à captage horizontal - © © Editions du Moniteur

Éléments d’une installation à captage horizontal

Local technique
Local technique - © © Editions du Moniteur

Local technique

Cette technique est extraite de l’ouvrage La Construction : comment ça marche ? de U. Bouteveille, édité aux Éditions du Moniteur. Vous pouvez vous le procurez en cliquant  ici.

Commentaires

Comment ça marche : les pompes à chaleur

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur