En direct

Commande publique : la croissance se consolide
La commande publique retrouve des couleurs sur les trois premiers trimestres 2018. - © © JN

Commande publique : la croissance se consolide

Jessica Ibelaïdene |  le 16/11/2018  |  ConjonctureRéglementationCommande publiqueFNTPSalon des maires et des collectivités locales

Les résultats du baromètre de la commande publique pour les trois premiers trimestres confirment les tendances observées lors des dernières vagues : la reprise se consolide, soutenue par le bloc local, mais les marchés de travaux continuent de reculer.

On est encore loin des niveaux de 2012 et 2013. Mais il y a du mieux. Les résultats du baromètre de la commande publique (élaboré par l’ADCF et la Banque des territoires), portant sur les trois premiers trimestres 2018, confirme en effet une reprise. La commande publiée, tout acteur public confondu, se hisse ainsi à près de 59,3 Mds€ entre janvier et septembre, soit 2 Mds€ de plus que sur la même période, un an plus tôt. Le niveau des appels d’offre, même s’il reprend également un peu, reste cependant encore faible (184 387 vs 183 890 l’an passé).

Evolution de la commande publique sur les trois premiers trimestres (2012-2018). Commande publiée en millions d'euros et nombre d'appels d'offres.

Le cycle électoral étant favorable, c’est principalement le bloc local – communes, intercommunalités, leurs syndicats, les EPL… - qui porte cette croissance. Le montant des marchés représente 29,5 Mds€ sur les trois premiers trimestres, soit 2,5 Mds de plus qu’en 2017. Dans un article publié sur son site internet, l’ADCF note « le regain très net de la commande publique des intercommunalités (7,38Mds€), de plus d’un milliard supérieur à la même période de l’an passé ». Elles se rapprochent ainsi de leur record de 2012, à 8 Mds€. Les régions retrouvent également leur niveau antérieur au renouvellement électoral (1,5 Md€ entre janvier et septembre), bien que leur poids reste assez faible.

Les départements, de leur côté, en ont terminé avec la chute de leur commande publique. Totalisant 4,45Mds€ sur les trois premiers trimestres, ils « se stabilisent à un niveau plancher ». Quant aux bailleurs sociaux et aux hôpitaux, ils conservent la même tendance à la baisse.

Travaux toujours en baisse

En regardant de plus près les types de marchés, d’autres mouvements poursuivent également sur leur lancée. Et elle est mauvaise pour les travaux : la commande publiée concernant aussi bien les équipements, les bâtiments neufs ou le renouvellement chute encore depuis janvier, comme inlassablement depuis 2012 (-16Mds au total sur toute la période). Elle atteint 20,9Mds€ sur les trois premiers trimestres.

Evolution des marchés de travaux neufs et de renouvellement sur les trois premiers trimestres (2012-2018). Commande publiée en millions d'euros et nombre d'appels d'offres.


En revanche, les marchés d’ingénierie et de services renforcent leur bonne dynamique. Ils battent même des records selon l’ADCF (sans préciser les chiffres pour le moment). La perception que commençait à avoir l’association depuis plusieurs mois se confirme : « la commande publique change de nature et l’externalisation monte en puissance ».

Commentaires

Commande publique : la croissance se consolide

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur