En direct

Commande publique : l'offre de cursus sur les PPP se multiplie
François Bergère, secrétaire général de la Mission d'appui à la réalisation des contrats de partenariat - © © Yves Denoyelle / Le Moniteur

Commande publique : l'offre de cursus sur les PPP se multiplie

Propos recueillis par Stéphanie Levet - Veyrier |  le 04/02/2010  |  Réglementation

"On a l'embarras du choix et presque un trop plein d'offres de formation aux PPP plutôt qu'une pénurie", souligne François Bergère, secrétaire général de la Mission d'appui à la réalisation des contrats de partenariat (Mappp).

L'offre de formation aux contrats de partenariat est-elle importante ?

Absolument. Si l'on a pu regretter, dans un premier temps, un manque d'offre de formation de nature à ralentir le développement des PPP, on assiste aujourd'hui au phénomène inverse. De nombreux organismes publics, parapublics et privés se sont lancés sur ce créneau. Résultat, on a désormais l'embarras du choix et presque un trop plein d'offres plutôt qu'une pénurie. Cela peut d'ailleurs en désarçonner plus d'un car l'offre est plus ou moins structurée.


Comment choisir la formation ad hoc ?

Tout dépend du besoin et du stade d'avancement des projets envisagés par l'acheteur public ou l'entreprise. Il existe, aujourd'hui, un grand nombre de formations de sensibilisation centrées essentiellement sur les aspects procéduraux des contrats de partenariat. La difficulté est de dénicher les formations continues plus longues qui offrent, en sus de l'aspect théorique de base, une appréhension pratique de ces contrats. Elles se mettent en place plus lentement car elles doivent être portées par des oiseaux rares : des professionnels de terrain capables d'enseigner les fruits de leur expérience.

Peut-on se lancer dans un contrat de partenariat sans formation ?

L'expérience prouve que oui. Les premiers contrats réalisés en France ont été menés par des personnes qui n'avaient pas suivi de formation spécifique puisqu'il n'y en avait pas. Pensez par exemple au contrat de partenariat (CP) d'Auvers-sur-Oise lancé en quasi-simultanéité avec l'ordonnance de juin 2004 instituant les CP. Ces pionniers ont bien entendu souvent perdu du temps en tâtonnant et rencontré des difficultés qu'ils auraient pu contourner avec une formation. Quant aux premières entreprises qui se sont engagées dans l'aventure, elles bénéficiaient bien souvent d'une expérience des PPP acquise à l'étranger.

Retrouvez le reste du dossier en cliquant ici

Commentaires

Commande publique : l'offre de cursus sur les PPP se multiplie

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX