En direct

Commande privée, Négoce bâtiment, Installation électrique, TVA 5,5%, ... Les indicateurs du BTP de la semaine
23 % des projets privés ont été suspendus ou abandonnés depuis le début de l'année - ©

Commande privée, Négoce bâtiment, Installation électrique, TVA 5,5%, ... Les indicateurs du BTP de la semaine

le 05/06/2009  |  LogementFiscalitéNégoceEntreprisesFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
Logement
Fiscalité
Négoce
Entreprises
France
International
Valider

Les projets privés suspendus depuis le début de l'année (exclusif); le négoce bâtiment déprime; l'installation électrique manque de visibilité. Mais les observateurs qui ont les yeux fixés sur le marché américain se réjouiront de voir les promesses de vente de logements remonter pour le troisième mois consécutif.

Exclusif: 23 % des projets privés ont été suspendus ou abandonnés depuis le début de l'année.

Vecteur Plus, filiale du Groupe Moniteur, qui vient de produire cette information exclusive, suit à l'intention de ses clients, l'ensemble des projets intéressant le BTP faisant régulièrement le point sur leur état d'avancement. D'ordinaire, le taux mensuel de projets abandonnés ou suspendus (pour lequel aucune date de reprise n'est connue) varie entre 5% et 10%. Le redémarrage de ces projets sera un indicateur clé de la reprise du marché. Sur certains segments de marché un point bas semble avoir été atteint dès février (15%, 16%). Ce n'est pas le cas du logement qui demeure très au-delà des 23% moyens. Les secteurs de la logistique, de l'industrie et de l'enseignement sont les moins touchés contrairement au logement donc et aux hôtels -restaurants, fortement impactés.


A propos de Vecteur Plus
Créé en 1995, Vecteur Plus, filiale du Groupe Moniteur, est le leader français de la veille commerciale et de la détection d'appels d'offres publics et privés. Le groupe propose à ses clients des services destinés à optimiser les forces de vente et la prospection commerciale -

www.vecteurplus.com

Négoce bâtiment : rechute en avril

L'accalmie de mars dans le négoce bâtiment aura été de courte durée: comparé à avril 2008, le chiffre d'affaires est tombé de 12,5% en mars ce qui fait reculer à - 4% la tendance annuelle (contre - 2% le mois précédent), selon l'enquête I+C/Négoscope pour « Négoce ». Plusieurs explications : la mauvaise tenue du bâtiment, un jour de semaine en moins et la baisse des prix de certains matériaux. Sauf dans la décoration - qui résiste un peu mieux - les professionnels se montrent pessimistes sur l'avenir.

Fiscalité : la TVA à 5,5% a coûté plus de 5 milliards en 2008 au budget

La TVA à 5,5% sur les travaux de rénovation dans les logements a coûté 5,1 milliards d'euros au budget de l'Etat en 2008, contre 4,8 mds en 2007 (chiffrage définitif), selon le rapport annuel de performance annexé à la Loi de règlement des comptes 2008. Le crédit d'impôt sur les dépenses d'amélioration de la performance énergétique des logements est monté de 1,873 milliard à 2,1 mds. La déduction sur dépenses de grosses réparations et d'amélioration reste stable, à 800 millions. Le coût du crédit d'impôt sur les sociétés des banques distribuant le prêt à taux zéro monte de 300 à 500 millions. Son doublement en 2009 pour les acheteurs de logements neufs va faire monter cette somme à 700 millions et le nombre de bénéficiaires de 210.500 à 235.000

Commentaire : 310.000 entreprises ont bénéficié en 2008 de l'abaissement de la TVA à 5,5% pour les travaux effectués dans le logement. En 2009, la dépense prévue est de 5,4 milliards. Depuis sa création en 1999, la mesure a coûté 37,8 milliards d'euros si l'on additionne les chiffres contenus dans ce document.

Installation électrique : « L'activité est stable mais la visibilité n'est pas bonne »

Trois questions à Gwenaëlle Pailleux, secrétaire générale de la FFIE (Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique)

Comment se porte l'activité des électriciens en ce début d'année ?

Selon notre baromètre, sur les quatre premiers mois de 2009, l'activité d'installation électrique est globalement stable. Cela traduit cependant une perte de 1,2% de croissance par rapport au dernier quadrimestre de 2008. Le bâtiment a ralenti plus fortement que les travaux publics, notamment dans le secteur résidentiel qui affiche une contraction de l'activité de - 0,7% sur ce premier quadrimestre, tandis que les bureaux continuent à progresser de 1%.

Qu'en est-il des carnets de commandes ?

Même si l'activité est stable, la visibilité des entrepreneurs n'est pas bonne, les carnets de commandes s'étant rétractés de 0,7 mois depuis le 2e quadrimestre 2008. Le carnet de commandes des entreprises de moins de 10 salariés est de 2,7 mois, celui des entreprises de 10 à 50 salariés s'établit entre 3,7 et 4,7 mois. Les plus grosses structures ont un carnet stable, à 6,4 mois.

A-t-on touché le fond ?

Il est à craindre que les effets du ralentissement économique se fassent encore sentir dans les prochains mois. Les entrepreneurs anticipent un durcissement conjoncturel. Plusieurs indicateurs de soldes d'opinion le montrent : le recours à l'intérim chute de 39 points, la marge de 26 ! La rentabilité est plus que jamais une préoccupation.

En savoir plus : « Le Moniteur » du 5 juin, p. 10 ET 11

Equipements de protection individuelle : de belles perspectives

Un chiffre d'affaires annuel de 820 millions d'euros, 14.000 emplois (47% chez les fabricants, 53% chez les distributeurs), 60% des antichutes fabriqués en France ...: le secteur des équipements de protection individuelle est assez méconnu. Pourtant, il se sent promis à un bel avenir compte tenu du développement d'une culture de la sécurité chez les particuliers. Un syndicat professionnel, le Synamap, a donc lancé une grande enquête pour mieux le cerner.

Les professionnels du bois travaillent les fondamentaux de leurs entreprises

Face à la crise, les professionnels du bois se préoccupent avant tout de leur trésorerie (92%), cherchent de nouveaux marchés (83%), à améliorer la productivité générale de l'entreprise (80%) et à élargir leur gamme de produits (69%). Ensuite seulement, ils se préoccupent de la gestion des déchets (56%) et de la traçabilité du bois (52%), selon une enquête réalisée par internet du 15 au 17 mai auprès de 6.431 visiteurs du dernier salon Expobois travaillant dans la filière. Ils sont 41% à envisager une amélioration du secteur d'ici un à trois ans.

10 milliards de travaux pour moderniser les hôtels français

Dominé ces dernières années par la construction neuve (plus de 55% des travaux engagés dans les hôtels et 80% pour les résidences de tourisme), le marché de l'hôtellerie et des résidences de tourisme devrait se rééquilibrer vers l'entretien-rénovation, révèle une étude de Développement Construction. Les mises en chantier ont déjà reculé en 2008, avec 450.000 m2 d'hôtels construits (525.000 en 2007) et entre 350 et 400.000 m2 de résidences de tourisme. Elles devraient continuer à le faire cette année « mais, à moyen terme, le marché pourrait retrouver de la vigueur, notamment sous l'effet de la suppression fin 2008, de la nécessité d'obtenir une autorisation préalable d'une CDEC en matière de création ou d'extension ».
La réforme de la classification* des établissements, les normes nouvelles (incendie et handicap) et la concurrence au sein de la profession induisent un marché potentiel de modernisation évalué à 10 milliards d'euros, « dont l'essentiel dans les deux à six ans qui viennent », selon l'étude.

* Voir graphique ci-contre

La parole de patron de la semaine

« Le marché va globalement reculer de 15 à 20% en 2009 et une reprise modérée devrait intervenir vers le second semestre 2010, voire 2011 ».

Michel Giannuzzi, président du directoire de Tarkett, l'un des leaders mondiaux des revêtements de sol. ( lemoniteur.fr, le 26 mai)

L'INDICATEUR INTERNATIONAL DE LA SEMAINE QU'IL FAUT CONNAITRE

+ 6,7% :

le bond fait par les promesses de ventes de logement aux Etats-Unis en avril pour le troisième mois consécutif (+ 3,2% en mars et + 2% en février), selon l'Association nationale des agents immobiliers. Les primo-accédants ont droit à un crédit d'impôt de 8.000 dollars s'ils achètent avant le 30 novembre.

La structure de l'offre hôtelière en 2008
La structure de l'offre hôtelière en 2008 - © DR

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil