Réalisations

Colorado Springs : 50 ans plus tard, SOM poursuit sa tâche avec l’US Air Force

Mots clés : Acier - Établissements de culte, funéraire - Transport aérien

2014 verra la livraison de la dernière création du cabinet Skidmore, Owings and Merrill – SOM – sur le campus de l’US Air Force Academy à Colorado Springs. 50 ans après la Chapelle des Cadets, dessinée par Walter Netsch, le « Center for Character and Leadership Development » (CCLD) dressera lui aussi une aile d’avion de verre et d’acier dans ce paysage militaire aéronautique entouré par les Rocheuses.

On peut remarquer que la continuité dans le design et la conception est assurée partout dans le campus de l’US Air Force Academy à Colorado Springs. Cet objectif est atteint grâce à l’intervention répétée depuis plus de 50 ans du Cabinet d’architecture Skidmore, Owings and Merrill – SOM. Cette cohérence est voulue par l’US Air Force, elle perpétue un message moral qui se lit dans son architecture : le developpement chez les recrues de l’esprit de corps et de l’aptitude au commandement dans le respect de l’éthique de l’USAFA. Ainsi tout à l’académie est très orthogonal et basé sur des angles droits. La structure de la verrière du CCLD est une toile d’araignée d’acier recouverte de verre. Son orientation suit l’alignement de l’étoile Polaire, repère historique de tous les aviateurs. Suivant l’angle d’approche, les visiteurs et les Cadets pourront y voir une aile d’avion transparente émergeant du sol. L’accès au bâtiment et à ses jardins, partiellement enterrés sous l’esplanade, se fera par un escalier monumental. La nouvelle construction devrait atteindre le niveau de certification environnementale LEED Silver grâce à sa ventilation et à son éclairage naturel ainsi qu’aux panneaux solaires.

 

Source : « Center for Character and Leadership Development » – gb&d Magazine – Mai/Juin 2013 – Article en anglais

Lire – gb&d Magazine – Mai/Juin 2013

 

« Cet insolite a été sélectionné par le service documentation du Moniteur. Extrait de la presse internationale, il est restitué en l’état. »

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X