En direct

Colas toujours sur la route du succès
Réfection des pistes d'Orly par Colas et ses filiales © Julien Beideler - ©

Colas toujours sur la route du succès

Defawe Philippe |  le 22/02/2008  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France
Valider

Les années se suivent et se ressemblent pour Colas, filiale routière du groupe Bouygues. Avec 11,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires, le groupe présidé par Hervé Le Bouc progresse de 8,9% par rapport à l'exercice 2006.
En dix ans, Colas a triplé son chiffre d'affaires. Le résultat net consolidé s'élève à 481 millions d'euros, en progression de 19,7%. "Notre politique de croissance rentable a porté ses fruits puisque nous affichons une marge nette de plus de 4%", s'est félicité Hervé Le Bouc. Le patron de Colas estime que cette performance est due à la maîtrise des coûts amont _ production et transport de granulats, stockage du bitume, fabrication d'enrobés… _, ainsi qu'à des conditions météorologiques favorables, que ce soit en France ou aux Etats-Unis. "Nous avons pu travailler presque toute l'année et davantage de production, c'est davantage de marge." La quasi-totalité des zones géographiques où Colas est implanté affiche une progression. La France (métropole + DOM) pèse pour 60% du chiffre d'affaires, à 7 milliards d'euros (+10,8%). A l'international, la situation est plus contrastée. La zone Afrique/Océan Indien/Asie progresse fortement (+27,6%), l'Europe est un peu moins dynamique (+5,5%) du fait d'un léger creux d'activité en Hongrie. En Amérique du Nord, la progression de chiffre d'affaires (+1,5%) n'est pas représentative de l'activité réelle. Ceci à cause de l'évolution défavorable de la parité euro/dollar. Calculée à périmètre et taux de change comparables, la hausse de chiffre d'affaires frôle les 7%.

Acquisitions imminentes
Pour l'année 2008, le groupe envisage une nouvelle progression de son chiffre d'affaires. Objectif annoncé : 12,5 milliards d'euros. Les carnets de commande sont bien garnis (près de 7 milliards à fin janvier 2008). Et contrairement aux scrutins précédents, Hervé Le Bouc note que cette année, "l'effet des élections municipales se fait peu sentir. Certainement parce que nos clients sont de plus en plus souvent les intercommunalités qui assurent une certaine continuité dans les commandes".
En termes de développement de son groupe, Hervé Le Bouc poursuivra la stratégie de croissance rentable initiée par Alain Dupont, son prédécesseur. En densifiant le maillage de l'ensemble de ses implantations, en recherchant des synergies entre activités (route, signalisation routière, ferroviaire, génie civil, canalisations…), en continuant à renforcer la part des activités industrielles... Colas a également plusieurs dossiers de croissance externe "sur le feu", notamment au Australie (production de bitume et liants) et au Moyen-Orient (production de membranes d'étanchéité). En Algérie, le groupe a négocié l'acquisition de trois entités (route et ferroviaire) avec la société de gestion des participations de l'Etat. Et contrairement à ce qu'indiquait l'Elysée lors du voyage de Nicolas Sarkozy en Algérie en décembre dernier, le dossier n'est pas encore bouclé. Transmis au ministère algérien de la participation et de la promotion de l'investissement, il est toujours en attente d'approbation. Enfin, Hervé Le Bouc compte beaucoup sur Colas Rail (fruit du récent mariage entre Sécorail et Spie Rail) pour lui assurer un développement à l'international. Et d'ajouter : "nous serons plus international demain qu'aujourd'hui."

Julien Beideler

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur