En direct

Colas porté par ses acquisitions
Entretien de voirie en Croatie. L'international représente 72% du carnet de commandes de Colas. carnet de commandes - © COLAS - MOREL Emmanuel Satellite Multimédia

Colas porté par ses acquisitions

Adrien Pouthier |  le 24/02/2022  |  ColasFrance Résultats annuels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Colas
France
Résultats annuels
Entreprises
Valider

Le chiffre d’affaires 2021 de la filiale routière de Bouygues s’élève à 13,2 milliards d’euros, en hausse de 8% par rapport à 2020. Mais surtout, son carnet de commandes qui intègre celui de l'entreprise finlandaise Destia fin décembre 2021 (755 M€), s’élève au niveau record de 10,7 Mds €, en hausse de 17%.

Un vent du nord a gonflé les voiles de Colas en fin d'année 2021. L'acquisition du finlandais Destia, spécialiste des infrastructures routières et ferroviaires, en décembre a en effet apporté 755 M€ en carnets de commandes à la filiale routière de Bouygues qui signe un record en la matière : 10,7 milliards d’euros, en hausse de 17%.

Un carnet de commandes toujours plus international (3 Mds € pour la France métropolitaine, en baisse de 3% sur un an, notamment sur l’activité ferroviaire contre 7,7 Mds € en Outre-mer et à l'international, en hausse de 28% sur un an, l'international représente 72% du carnet de commande total), tout comme l'activité.

En effet, le chiffre d’affaires consolidé de Colas au 31 décembre 2021 s’élève à 13,2 milliards d’euros (+8% par rapport au 31 décembre 2020) dont 6 Mds € en France (+9%) et 7,2 Mds € à l’international (+6% à périmètre et change constants).

La route souffre en France métropolitaine

Dans le détail, le chiffre d’affaires des activités routières s’élève à 11,9 Mds € (+7%) et si la progression est belle en France par rapport à 2020, elle ne peut cacher la baisse du CA an Métropole par rapport à fin décembre 2019 : -7%. Une baisse qui reflète "la baisse des appels d’offres dans un contexte post-électoral", a justifié Colas.

A l'international, la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) est en amélioration de 4%, les Etats-Unis (+3%) et le Canada (+8%) performent toujours et la zone Asie-Pacifique (+5%) continue de progresser.

Colas Rail est de son côté portée par la bonne tenue des activités en France et au Royaume-Uni et le chiffre d’affaires Ferroviaire et autres Activités s’inscrit en hausse de 8% par rapport à fin décembre 2020.

Pour 2022, Colas estime que son chiffre d’affaires "devrait s’inscrire significativement à la hausse par rapport à 2021, notamment du fait de la contribution de Destia" et vise, avec la poursuite de ces programmes d’amélioration de la rentabilité de ses activités, l’objectif de 4% de marge opérationnelle courante en 2023.

Commentaires

Colas porté par ses acquisitions

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil