Cofaq sous le signe de l’alignement
- © Cofaq

Cofaq sous le signe de l’alignement

Yannick Le Goff |  le 28/06/2019  |  CofaqNégoce quincaillerie outillage

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Cofaq
Négoce quincaillerie outillage
Valider

Le 23 juin dernier, Groupe Cofaq a présenté à ses adhérents son nouveau plan stratégique Cap 2023. Notamment au programme : des stratégies d’enseignes plus offensives et plus anglées, et la montée en puissance des services proposés par la Centrale, notamment du côté du e-commerce et du CRM. Un plan qui nécessitera des engagements et un alignement plus forts de la part des adhérents a prévenu le management du groupement.

Cap 2023 tel est le nom du nouveau plan quinquennal présenté par Groupe Cofaq aux 358 associés du groupement lors de son Assemblée Générale du 23 juin dernier. Un plan en trois axes, le premier abordant le positionnement des enseignes ; le second les services supports mis en œuvre par la centrale, le digital et la communication ; le troisième abordant la gouvernance du groupement.
Du côté des enseignes, Cap  2023 souhaite « des stratégies d’enseignes plus offensives et plus anglées ». Master Pro devrait ainsi évoluer vers un modèle multi spécialiste avec une orientation vente de solutions. C’est la Centrale qui définira les spécialités prioritaires et qui adaptera au local ses recommandations en fonction des zones de chalandise, avec un accompagnement du côté du renforcement et de la montée en compétence des équipes.

Spécialisation vers des segments prometteurs

Actuellement, 55% du réseau serait déjà organisé selon ce modèle et ne devra donc « que » se recentrer sur les spécialités porteuses. Pour les 45% restant, les généralistes, il leur sera demandé de développer au moins une spécialité. Du côté de Brico Pro, la voie est tracée vers des points de vente hybrides (Grand Public et Professionnels) avec une offre à plus forte valeur ajoutée. Là encore, c’est la spécialisation qui sera mise en œuvre, à côté des activités traditionnelles, en direction de segments prometteurs (Chauffage, Bâtiment, Motoculture, Menuiserie…). Une spécialisation qui cumulera offre produits et services associés. A noter que parallèlement à cette orientation stratégique, l’opportunité d’une alliance stratégique a été évoquée mais non développée.
Du côté des services supports et des moyens qui seront mis en œuvre pour accompagner la réalisation de ce plan stratégique, c’est le digital qui se taille une fois de plus la part du lion avec l’élaboration des sites e-commerce des enseignes, la mise en place d’un nouveau CRM (Gestion de la relation client), mais aussi des aménagements logistiques (cross docking) pour permettre au points de vente, au-delà des assortiments et des plans de vente, d’avoir un accès facile et rapide à l’ensemble de l’offre des fournisseurs référencés.

Efficacité économique


Du côté de la gouvernance enfin, le nombre des administrateurs siégeant au Conseil d’Administration est passé de 23 à 17. La composition des Comités stratégiques d’enseignes a également été revue. Ils devraient prendre une place accrue dans la définition et la mise en œuvre de la stratégie des enseignes. Objectifs de cet aménagement de la gouvernance du groupement : accompagner la transformation rapide des métiers, gagner en efficacité et en réactivité.
Au-delà de ces recommandations stratégiques, la grande problématique actuelle du groupement semble bien d’assurer la cohérence entre ces orientations et leur application sur le terrain. « Tout est en place côté Cofaq pour mener à bien ce projet ambitieux mais réaliste que constitue Cap 2023. C’est en nous alignant totalement sur les assortiments, sur les plans de vente, sur les MDD, les contrats cadres et les outils de commerce préconisés par Cofaq que les commerçants indépendants que nous sommes pourront relever les prochains défis » a commenté Denis Taillardat, Président de Groupe Cofaq. Pour réclamer cet alignement de la part des associés, Groupe Cofaq dispose au moins d’un argument massue, celui de son efficacité économique. Entre autres résultats, pour le compte de 2018, Groupe Cofaq a redistribué plus de 7 M€ de bénéfices aux associés, soit 10 fois plus qu’il y a 10 ans.

Sur le même sujet Fréquentation en hausse chez Cofaq

Commentaires

Cofaq sous le signe de l’alignement

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur