Projets

Cockfosters : une proposition architecturale … chevaleresque

Mots clés : Espace naturel - Produits et matériaux

Inspiré de la pierre dont le roi Arthur aurait extrait son épée Excalibur, un surprenant édifice miroitant a été pensé par Råk-Arkitektur. L’agence a été sélectionnée lors d’un appel à projet lancé par l’Organisation de la Protection et de la Promotion Mythologique pour Trent Park, un site naturel situé au Nord de Londres qui aurait jadis abrité la cité de Camelot.

Baptisé « The Stone » le bâtiment de 36m de haut, imaginé par Råk-Arkitektur est librement inspiré de la légende arthurienne. De forme cubique irrégulière – imitant un rocher – il est recouvert de miroirs reflétant le ciel et la forêt environnante. Abritée au coeur de ce rocher géant les architectes projettent une grande salle hermétiquement protégée du paysage, dans laquelle pourront se dérouler des pièces de théatre, des opéras ou des expositions. Les visiteurs disposeront de balcons suspendus sur les différentes faces du rocher, accessibles par des escaliers hélicoïdaux. Une pointe de verre de 7m, stylisant Excalibur, l’épée d’Arthur percera en direction du sol le plafond de cet édifice habillé d’un blanc immaculé à l’intérieur et diffusera ainsi un éclairage naturel. De nuit cette pointe de verre émettra dans le ciel un rayon lumineux, signe de ralliement pour les passionnés de Camelot d’après l’ Organisation de la Protection et de la Promotion Mythologique, maître d’ouvrage de l’opération.

Sources : « Stein aus Glas Kulturzentrum in London entschieden » – Baunetz – 06/02/2012 – Article en allemand

                « Camelot at Cockfosters by Råk-Arkitektur » – Dezeen – 01/02/2012 – Article en anglais

Lire – Baunetz – 06/02/2012

Lire – Dezeen – 01/02/2012

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X