En direct

CO2 : vers un quadruplement du prix des quotas?
- ©

CO2 : vers un quadruplement du prix des quotas?

Leysens Eric |  le 16/10/2008  |  SantéEnergieTechniqueInternationalEurope

La stagnation du prix moyen du permis d’émission de gaz carbonique européen, ces derniers mois, et la crise financière n’effraient pas les analystes de Société Générale.Dans une note diffusée la semaine dernière, ces derniers pronostiquent un quadruplement du prix moyen du quota d’émission européen d’ici à 2020.

Pour obtenir pareil résultat, les spécialistes de la banque française prennent plusieurs hypothèses. D’une part, que la future directive révisant le marché européen des quotas (l’un des quatre textes du paquet Climat-énergie, ndlr) soit grosso modo conforme aux souhaits de
la Commission. C’est-à-dire qu’elle diminue fortement les allocations de quotas, restreigne l’utilisation des crédits internationaux (pas plus de 80 millions par an, en moyenne) et englobe de nouveaux secteurs, comme le fret maritime et l’aviation civile.
Société Générale fait également le pari que l’objectif "renouvelable" du 3x20% (à savoir 34% de l’électricité produite par des énergies renouvelables en 2020) ne sera pas atteint. Au mieux, les Etats membres de l’Union européenne atteindront-ils 25%, estiment-ils. Même
postulat pour l’efficacité énergétique. "Nous prévoyons une augmentation de 0,3% par an de la consommation d’énergie primaire au lieu des 1% absolus de réduction par an", écrivent-ils.
Si l’on couple tout cela (grâce au modèle Carbon Balances
de New Carbon Finance) à une croissance économique moyenne, à partir de 2010, tournant autour de 2,3% l’an et à une hausse régulière des prix du gaz (entre 65 et 110 pence/therm entre 2008 et 2020) et du charbon (entre 160 dollars/t et 120 dollars durant la même période), on obtient une flambée des prix du carbone : entre 25 et 37 euros entre 2008 et 2012 et entre 45 et 79 euros entre 2013 et 2020.
Et encore, cette simulation n’envisage pas que l’Union européenne, comme elle s’y est pourtant engagée, puisse unilatéralement se fixer un objectif de réduction d’émissions à - 30% en cas d’accord à Copenhague. Car, dans ce dernier cas (de plus en plus hypothétique, il est vrai), le prix du quota pourrait osciller, entre 2013 et 2020, entre 55 et 94 euros.

enerpresse

Commentaires

CO2 : vers un quadruplement du prix des quotas?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX