En direct

Cloisons de bureaux Clestra change d’actionnaire et passe à l’offensive

Laurent miguet |  le 18/09/2008  |  ConjonctureBas-RhinParis

La société d’investissement française Windhurst Participations a pris le contrôle, fin juillet, de Clestra, leader mondial de la cloison de bureaux amovible. Avec comme priorités de moderniser l’outil de production et développer l’international.

«Actionnaire actif, nous accompagnerons l’entreprise dans un projet à long terme », assure François-Denis Poitrinal, président-créateur de Windhurst Participations et nouveau président du conseil de surveillance de Clestra. L’entreprise strasbourgeoise, sortie en 2000 du groupe Strafor Facom, dans le cadre d’une procédure de LBO, va passer à l’offensive. Thierry Résibois, directeur général de Windhurst Participations, devient président du directoire de Clestra. Le nouvel actionnaire veut ouvrir une usine et mise sur l’exportation comme axe de développement stratégique (voir interview ci-contre).

Quelques semaines plus tôt, le 5 juin dans le showroom du 21e étage de la tour T1 à La Défense, les architectes avaient découvert la métamorphose des années 2000 : les gammes pleinAir, Loft, Thema et Boà déclinent la transparence sous de multiples formes, en verre et aluminium, parfois associés à l’acier, aux stratifiés ou aux mélamines. Chargée de mettre en scène ce showroom de 1 600 m2, l’équipe d’architectes-designers suisses Richter & Dahlrocha montrait l’évolution esthétique des produits, mais aussi les valeurs de solidité et de pérennité attachées à l’image de Clestra.

Bonds de productivité

La transformation a également affecté des aspects moins visibles, mais plus profonds : la mise en cohérence des gammes s’est opérée sur une épaisseur de 83 mm, considérée comme la meilleure synthèse entre les exigences acoustiques, esthétiques et techniques. Ce choix a facilité le regroupement des forces commerciales et des équipes travaux et de pose. Sur le front de la productivité industrielle, l’année 2008 devait maintenir une progression proche de 7 %, déjà observée en 2007.

Malgré les effets prévisibles de la crise de l’immobilier, l’industriel de Strasbourg se sent armé pour maintenir son positionnement atypique : « Seul fabricant exclusivement spécialisé dans la cloison de bureau amovible, nous présentons une diversité et une modernité de gamme sans équivalent », estime Jean-Luc Bikard, P-DG jusqu’en août et toujours membre du directoire. La spécificité réside également dans l’intégration verticale : les services travaux commandent les produits aux usines. Avec ses 12 km de cloisons posés en trois mois, le siège de Dassault Système, en chantier à Paris sous la maîtrise d’œuvre d’Arte Charpentier, offre une des illustrations frappantes de la force de frappe du groupe strasbourgeois. Avec 40 % du chiffre d’affaires, la maintenance facilite le lissage de la charge.

GRAPHIQUE - MN5470-CA-SPERIAN.eps
GRAPHIQUE - MN5470-CA-SPERIAN.eps
GRAPHIQUE - MN5470-REPARTITION-METIERS.eps
GRAPHIQUE - MN5470-REPARTITION-METIERS.eps

Commentaires

Cloisons de bureaux Clestra change d’actionnaire et passe à l’offensive

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur