En direct

Climate City s'ancre à Lille

E. L. |  le 10/11/2017  |  Collectivités localesNordInternationalSmart City

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Nord
International
Smart City
Valider
Nord -

C 'est dans la métropole lilloise que la start-up toulousaine Climate City a décidé d'implanter son centre de recherche et d'innovation, son centre technique à rayonnement mondial, ainsi que son centre d'opération à vocation européenne. Le bâtiment de 3 000 m2 , destiné à accueillir dans un premier temps 80 personnes pourrait prendre place sur l'aérodrome de Bondues, où un terrain de 10 000 m2 répond aux attentes du premier opérateur dédié à la mesure et à la prévision du changement climatique en milieu urbain.

Experts du monde entier. « Cette implantation sera le point de commandement d'un réseau mondial composé de trois autres centres d'opérations, qui seront situés en Afrique (Côte d'Ivoire), Asie (Inde) et Amérique du Nord (Canada) », détaille Laurent Husson, cofondateur et président de l'entreprise. « Ce bâtiment nouvelle génération doit incarner les valeurs de Climate City. Il sera emblématique de ce qu'il est possible de faire en matière d'architecture organique et bioclimatique, avec une approche par le biomimétisme. Il sera conçu grâce à des logiciels paramétriques qui permettent d'obtenir des bâtiments résilients, réversibles et évolutifs. Notre objectif est de créer un système duplicable dans une infinité de configurations », note Clémence Béchu, de l'agence AAAB, qui travaille depuis le début sur le projet de ces bâtiments. Ce concept doit pouvoir se décliner pour les autres centres opérationnels de Climate City sur tous les continents, ainsi que pour les divers petits centres de maintenance qui seront déployés sur toutes les villes surveillées. « Pour ce faire, nous sommes accompagnés par un assistant à maîtrise d'ouvrage, Reahm, et par un partenaire technique important, le lillois Projex Ingénierie », révèle Laurent Husson.

Ce bâtiment, destiné à accueillir des experts issus de la recherche aérospatiale et de la climatologie du monde entier, devrait coûter entre 6 et 8,5 millions d'euros. Le début des travaux est prévu au premier semestre 2018, avec une fin programmée dix-huit mois plus tard. En attendant, l'entreprise, hébergée pour l'instant dans l'incubateur lillois Village by CA d'Euratech-nologies, espère bien installer avant la fin de l'année un ballon démonstrateur qui flottera à 150 m au-dessus de la ville.

PHOTO - 9836_620137_k2_k1_1496069.jpg
PHOTO - 9836_620137_k2_k1_1496069.jpg - © AGENCE BECHU & ASSOCIES

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur