En direct

Climat : les collectivités territoriales françaises restent "très mobilisées" à la veille du Sommet de Cancun

Stéphane Vigliandi |  le 15/11/2010  |  Bas-RhinInternationalEuropeNordParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Bas-Rhin
International
Europe
Nord
Paris
Valider

Malgré l'échec du Sommet de Conpenhague fin 2009, les collectivités territoriales françaises ne baissent pas la garde. En cours de semaine dernière, leurs représentants associatifs ont indiqué, lors d'une conférence de presse à la mairie de Paris, que les pouvoirs locaux et régionaux souhaitent " renouveler leurs engagements " et " rappeler leur mobilisation en faveur d'un accord mondial ambitieux et équilibré en matière de lutte et d'adaptation aux changements climatiques ".

A quelques jours de l'ouverture de la XVIème Conférence des Parties (COP) à la Convention cadre des Nations-Unies sur le changement climatique (CNUCC) qui se tiendra à Cancun, dans le Sud-Est du Mexique (du 29 novembre au 10 décembre), et du Sommet mondial des maires sur le climat qui se déroule, à l'invitation du maire de Mexico, le 21 novembre, Ronan Dantec (vice-président de Nantes Métrople et, entre autres, à la tête de la Commission Environnement et Développement durable de l'AFCCRE*) enfonce le clou. " Aujourd'hui, beaucoup de collectivités territoriales disposent d'un plan climat. Tous les maires [de l'hémisphère] Nord et du Sud sont tendus vers ce sujet ! Nous voulons démontrer que les représentants des pouvoirs locaux sont d'ores et déjà fortement impliqués dans la lutte contre le réchauffement climatique ", a souligné l'expert qui se rendra à Mexico à la tête d'une délégation française " assez forte ".

Pacte mondial des villes pour le climat

A Mexico, lors du Sommet mondial des maires, les représentants des pouvoirs locaux et régionaux vont donc signer le Pacte mondial des villes pour le climat - dit "Pacte de la ville de Mexico" - afin que soit " expressément reconnu le rôle joué par [ces] autorités ". Le document de trois pages précise, notamment, que les collectivités devront " inscrire [leurs] inventaires d'émissions, [leurs] engagements, [leurs] actions et mesures de réduction et d'adaptation dans un cadre mesurable, reportable et vérifiable (MRV) ". En revanche, ce pacte mondial ne fournit pas d'engagements chiffrés en matière de réduction des gaz à effet de serre. " Notre engagement collectif ne peut pas aller plus loin que les objectifs fixés par l'ONU ", a simplement rétorqué M. Dantec. S'avouant aujourd'hui " plus optimiste pour que les collectivités territoriales obtiennent une reconnaissance symbolique ", il a toutefois précisé que " les organisations internationales de pouvoirs locaux [la CGLU** et l'ICLEI*** ; des structures dans lesquelles les réseaux français de collectivités territoriales inscrivent leur mobilisation - NDLR] attendent toujours que soit mis en place des mécanismes - notamment financiers ".

5à 10 milliards d'euros pour l'action climat

Pour M. Dantec et Andrée Buchmann (vice-présidente de la Communauté urbaine de Strasbourg en charge de l'Ecologie, du Développement durable et du Plan Climat, et membre de l'Association des communautés urbaines de France), " il va falloir travailler de façon concrète à un fonds climat pour abonder, à terme, les financements des collectivités territoriales ".
Selon les premiers calculs de M. Dantec, alors que les collectivités locales et régionales européennes se sont encore récemment positionnées pour inscrire leurs actions dans le cadre du "paquet Energie-Climat" de l'UE - notamment avec les déclarations de Dunkerque et d'Oslo en juin dernier -, " 50 % des sommes issues des quotas d'émissions carbone devraient être affectés à la lutte contre le changement climatique. Cette recette devrait être redirigée vers les collectivités territoriales dont on peut espérer 5 à 10 Md€ destinés à l'action Climat des "pouvoirs de proximité" au sein de l'UE ".
Quoi qu'il en soit, Bernard Soulage (vice-président délégué à l'Europe et aux relations internationales pour le Conseil régional de Rhône-Alpes, et membre de l'Association des régions de France) a martelé qu' " à Cancun, il faudra se battre pour confirmer le rôle des collectivités territoriales [...] afin que les pays atteignent leurs objectifs quantitatifs en matière de lutte contre le changement climatique ".

(*) Association française du Conseil des communes et régions d'Europe

(**) Cités et gouvernements locaux unis

(***) Conseil international pour les initiatives écologiques locales

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur