En direct

Clermont-Ferrand Réhabilitation de la cité de la Raye-Dieu

denis couderc |  le 16/01/1998  |  Puy-de-DômeFrance Collectivités localesLogementRénovation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Puy-de-Dôme
France
Collectivités locales
Logement
Rénovation
Architecture
Allier
Professionnels
Travaux publics
Valider

- Un investissement global estimé à 36,7 millions de francs pour réhabiliter l'ancienne cité ouvrière Michelin.

L'ancienne cité ouvrière Michelin du quartier de la Raye-Dieu va faire l'objet d'une réhabilitation complète par HLM 63, l'Opac de Clermont-Ferrand. L'opération concerne la rénovation de vingt-deux bâtiments (trois seront démolis), qui seront aménagés en 92 logements du T1 au T6.

L'intervention des architectes Francine et René Imholz (Trévol, Allier) se veut la plus douce possible tant au niveau des murs - retraitement des modénatures de fenêtre, restauration ou création de marquises sur les entrées, teintes extérieures variées, dans un esprit de recherche fidèle à la conception initiale - qu'au niveau des aménagements extérieurs. Après un diagnostic précis des bâtiments et jardins existants, le plan-masse a été longuement travaillé pour attribuer un garage par logement, en réutilisant d'anciens emplacements de construction (abris de jardin ou de stationnement), tout en conservant et en améliorant la qualité environnementale de l'ancienne cité-jardin. Pour cette partie de rénovation, les appels d'offres sont en cours ; le chantier s'étalera sur trente-quatre mois (une tranche ferme de vingt-quatre mois, une conditionnelle de dix mois), à partir de février ou mars 1998.

Les travaux sont estimés à 21,9 millions de francs TTC, la partie de construction neuve représente 13,4 millions TTC, auxquels il faut encore ajouter 1,4 million pour les espaces publics. Ce qui porte le coût travaux global estimatif à 36,7 millions TTC. Pour les 42 logements neufs (du T1 au T5) représentant une Shon de 3 220 m2 - 5 230 m2 Shob, en incluant les parkings souterrains -, les architectes clermontois de l'Atelier Z ont dessiné deux corps de bâtiment alignés en R + 4 sur le boulevard Lafayette, et dont la hauteur décroît doucement, grâce à une succession de terrasses, vers les logements anciens rénovés.

Les deux bâtiments encadrent une placette d'entrée dans la cité, conçue à la fois comme un seuil urbain et comme un lien d'espace public commun aux ex-maisons Michelin et aux logements collectifs. Ceux-ci s'orientent essentiellement vers les jardins, la façade sur boulevard ne comportant aucune chambre. Les logements les plus vastes se trouvent en rez-de-jardin, ou au dernier niveau, en duplex. La composition architecturale se veut simple (étages courants sur socle, surmontés d'un attique), soulignée par du bois évoquant celui des garages de la cité rénovée.

Pour cette partie à construire, le calendrier prévoit les appels d'offres pour mars 1998, et un début des travaux en septembre. L'équipe de maîtrise d'oeuvre comprend également les BET BETMI (béton), Sintec (fluides), SEEC (économiste) et P. Déat (paysagiste).

DESSIN :

Un impératif : garder la qualité environnementale de la cité-jardin. Les architectes Francine et René Imholz retraiteront 22 bâtiments soit 92 logements.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil