En direct

Evénement

Claude Simonet, l’ingénieur qui a atteint son but

Etienne Bonamy |  le 22/06/2012  |  EuropeLoire-AtlantiqueOrneArdennesFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Europe
Loire-Atlantique
Orne
Ardennes
France entière
Valider
Spécial Euro 2012 -

A l’occasion de l’Euro 2012 (8 juin-1 er juillet), rencontre avec des footballeurs qui ont réussi leur reconversion dans le BTP. Cette semaine : Claude Simonet, ancien président de la Fédération française de football.

«Vingt-sept ans dans la même entreprise… », Claude Simonet tient à la précision. Pour marquer sa fidélité. Il évoque la longévité de son parcours professionnel dans le groupe EGTP Le Guillou, à Nantes (Loire-Atlantique) - aujourd’hui dans le groupe Eiffage - comme les joueurs de foot des années 1960 et 1970 évoquaient leur attachement au seul club d’une carrière.

Le sien c’était le FC Nantes, où il a joué puis occupé des fonctions de dirigeant. Nantes, c’est aussi sa ville d’adoption « où M. Le Guillou père m’a offert une situation ». Et une carrière jusqu’à son départ en retraite en 1990. Ingénieur civil, il débute jeune dans l’entreprise Cravaia avant d’intégrer le groupe Le Guillou. Sa passion du foot et les relations professionnelles dans le BTP ont tracé son destin de dirigeant. « Je constate que beaucoup de patrons de club étaient ou sont des entrepreneurs du BTP. Regardez Roger Rocher à Saint-Etienne. Pascal Urano, à Sedan, est aussi dans ce domaine. Et d’autres encore. »

De la Beaujoire au Stade de France

Programmés pour bâtir ? « C’est peut-être juste une coïncidence ou le goût de l’entreprise… En tant que spécialiste, bien sûr que je me suis intéressé au chantier de la Beaujoire (le stade de Nantes) avant l’Euro 84, comme à la réalisation du Stade de France, mais c’était surtout du point de vue du dirigeant. Mon domaine dans l’entreprise, c’était plutôt la création d’hôpitaux, de groupes scolaires, d’établissements publics. »
Membre du conseil fédéral de la FFF, puis président de la Fédération, il suit de près les négociations avec le consortium qui réalise le Stade de France et en possède la concession. « A la FFF, nous souhaitions juste qu’on nous garantisse le même niveau de recettes qu’au Parc des Princes. » On est bien avant l’engouement de 1998. La négociation est trop prudente. Avec une plus grande prise de risque, la FFF aurait mieux rentabilisé le deal pour un stade de 80 000 places qui a souvent fait le plein derrière ses Bleus.
« Aujourd’hui, un stade de football est devenu un enjeu économique pour le sport professionnel. C’est un actif immobilier qu’il faut rentabiliser. La sécurité, la modernité méritent des installations différentes. Il faut évoluer. Une réflexion qui se mène de pair avec les acteurs du BTP. » Désormais sans fonction officielle, Claude Simonet reste néanmoins un observateur attentif du football et… du BTP.

PHOTO - 652566.BR.jpg
PHOTO - 652566.BR.jpg - © stephane bellanger/le moniteur
PHOTO - 652571.BR.jpg
PHOTO - 652571.BR.jpg - © Pressesports
A Nantes, amateur chez les pros

Né à Mortagne-au-Perche (Orne), le 27 juin 1930, Claude Simonet s’est fait un nom dans le football par son poste de président de la Fédération française de football (FFF), de février 1994 à février 2005. Période bénie où les Bleus sont devenus champions du monde en 1998 et à nouveau rois d’Europe en 2000. Mais, avant de devenir dirigeant au FC Nantes puis dans les instances nationales, il a connu le terrain comme gardien de but et a mené une belle carrière de joueur amateur chez… les pros au Mans, puis au FC Nantes où il a disputé une dizaine de matchs entre 1955 et 1960 (photo). Il a même été appelé en équipe de France militaire. « Je conciliais ma passion avec mon travail », s’amuse-t-il. A 38 ans, il raccroche. « Les dernières années dans des petits clubs autour de Nantes, je jouais pour garder la forme. C’était mon jogging du dimanche. »
Sa carrière de dirigeant peut démarrer.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur