En direct

Claude Dufour (Synamob) :
Claude Dufour, président du Synamob. - © © Thomas Gogny/Le Moniteur

Claude Dufour (Synamob) : "Nous proposons une loi pour les techniconcepteurs"

Propos recueillis par Laurent Miguet |  le 27/05/2010  |  LogementsProfessionArchitecture

Trois questions à Claude Dufour, président du Synamob, à l'occasion du 35e congrès de l'organisation professionnelle de l'architecture et de la maîtrise d'œuvre qui se tient du 27 au 29 mai, à Reims.

Pourquoi avoir choisi de consacrer la séance plénière de votre congrès à l'urbanisme réglementaire, ce 28 mai à Reims ?

Alors que la crise menace l'ensemble des acteurs du bâtiment, jamais les instructeurs de permis de construire ne se sont montrés aussi pointilleux, voire soupçonneux.
Nous avions pourtant espéré une simplification, compte tenu de la réforme des autorisations d'urbanisme en 2007 et de la qualité des débats qui ont encadré le Grenelle de l'environnement. Mais cet espoir se heurte à une logique implacable : les PLU ramènent les zones constructibles vers les centres-villes, où l'empilement des réglementations suscite un parcours du combattant.

Quelles ambitions vous poussent à solliciter un nouveau mandat ?

Après la victoire obtenue pour les détenteurs de récépissé, beaucoup ont pu s'interroger : fallait-il sauver le soldat Synamob ? L'an dernier, notre congrès de La Baule a jeté les bases d'un nouveau combat pour la formalisation et la promotion de nos compétences au sein de la maîtrise d'œuvre. Nous avons choisi d'affirmer notre savoir-faire au travers du titre de "Techniconcepteur", déposé à l'Inpi, et dont la détention suppose la qualification OPQMOC et 40 heures de formation par an.
Pour consolider cet acquis et contribuer ainsi à la garantie de résultats que demandent les maîtres d'ouvrage, nous proposerons dans les mois à venir aux partis politiques de l'inscrire dans la loi.

Comment envisagez-vous l'évolution de la gouvernance du Synamob ?

A l'occasion de ce congrès, sept quadras entrent dans nos instances dont un en qualité de vice-président. Un nombre équivalent d'anciens les accompagnera pendant les trois ans à venir, surtout pas pour les cloner. A cette nouvelle génération reviendra la tâche motrice, celle de donner envie, pour continuer à faire vivre le Synamob, synonyme de sérieux dans le monde de la maîtrise d'œuvre.

Commentaires

Claude Dufour (Synamob) : "Nous proposons une loi pour les techniconcepteurs"

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur