En direct

Citadelle : Décima transforme une poudrière militaire en datacenter

alix de vogüé |  le 03/01/2014  |  Collectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Valider
Arras -

Le chantier est pour le moins insolite. L’entreprise arrageoise Décima, dirigée par Frédy Décima, investit 2 millions d’euros pour transformer une poudrière de la Citadelle d’Arras en datacenter de repli : un lieu où ses clients pourront stocker en toute sécurité des documents à caractère probatoire, apportant une preuve au sens juridique. Construit en 1682, ce bâtiment de 100 m² de Shon va accueillir des ordinateurs sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, Frédy Décima prévoit de disposer ses baies informatiques de façon classique. Signe particulier du chantier : la poudrière doit être réversible. L’entreprise Cathelain, qui a déjà assuré la réfection de toutes les maçonneries, a coulé également la dalle de béton posée sur un film polyane, afin que le béton n’adhère pas aux parois.

Au sous-sol, Frédy Décima profite du cloisonnement avec des parpaings réalisé au XX e siècle par l’armée pour proposer cinq « suites » privatives à ses clients.
Juste à côté, une autre poudrière de 50 m², enterrée sous 3 mètres de terre, sera transformée en local technique pour les onduleurs et les groupes électrogènes, d’une puissance totale de 500 kVA. Enfin, Frédy Décima construira juste à côté un autre local pour les échangeurs de climatisation (installés par Santerne Fluide), car ces derniers ont besoin de davantage d’air.

Géothermie pour rafraîchir les serveurs

Décima mise sur la géothermie pour rafraîchir ses installations : l’eau sera puisée à 40 mètres de profondeur dans la nappe phréatique à 11 °C, passera par les échangeurs, puis sera ensuite rejetée en aval à 15 °C.
Les tuyaux de climatisation et les câbles d’énergie provenant de ces locaux techniques sont introduits dans le datacenter à travers les orifices conçus au XVII e siècle pour assurer la ventilation naturelle d’origine du bâtiment. Fin de chantier prévue au printemps 2014.

PHOTO - 767561.BR.jpg
PHOTO - 767561.BR.jpg - © Samuel Dhote/Le Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur