En direct

Citadelle d’Amiens : première livraison pour Renzo Piano

MILENA CHESSA |  le 28/04/2016  |  RPBW SommecitadelleamiensArchitectureERP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
RPBW
Somme
citadelleamiens
Architecture
ERP
Bâtiment
Sport
Technique
Valider

Avec l’achèvement du gymnase, l’Université de Picardie Jules-Verne marque une étape importante dans sa future prise de possession de l’ancien bastion amiénois, métamorphosé par l’agence d’architecture Renzo Piano Building Workshop.

L’Université de Picardie Jules-Verne ne s’emparera de la citadelle d’Amiens qu’à la rentrée 2017, mais le premier édifice, un gymnase, vient d’être réceptionné. Il est signé Renzo Piano Building Workshop (RPBW), comme l’ensemble du projet architectural d’environ 30 000 m² qui  comprend la réhabilitation, l’extension et la construction de plusieurs bâtiments autour de la place d’armes. L’équipement sportif (voir portfolio ci-dessous) se situe hors des murs de la citadelle, au nord, près du centre hospitalier universitaire. Il sera relié à l’ancienne enceinte fortifiée par une nouvelle passerelle métallique longue de 45 mètres. « Le gymnase constitue le premier jalon de la reconnexion la citadelle avec la ville », indique Jean-Maurice Moulène, directeur de projets à la SEM Amiens Aménagement.

Mixité des usages

Le bâtiment en béton brut, de 42 mètres de côté et d’une hauteur de 12 mètres, est partiellement enfoui dans une bute paysagère afin d’atténuer son impact visuel. « Le travail avec le relief nous a permis d’implanter le hall d’accueil au niveau haut, équivalent au rez-de-chaussée, et de créer un espace en mezzanine sur la grande salle de sport au niveau bas », explique Lorenzo Piazza, architecte à l’agence RPBW. Les vestiaires et locaux techniques, aveugles, sont logés dans la pente, laissant aux deux terrains sportifs la lumière naturelle. Celle-ci pénètre dans le volume par les façades en verre clair et en verre profilé (Profilit). La charpente est en acier galvanisé.

« Nous avons pensé à la mixité des pratiques sportives et des usages, souligne Jean-Maurice Moulène. L’équipement peut accueillir des activités comme le basket-ball, les arts martiaux, la gymnastique et la danse. Mais il peut aussi servir de salle d’examen, d’exposition ou de concert. » L’ambition du maître d’ouvrage, qui s’applique au gymnase et à l’ensemble de la citadelle désormais ouverte sur la ville, est que le site vive « douze mois sur douze et pas juste pendant l’année universitaire ».

Fiche technique du gymnase

Maîtrise d’ouvrage : SEM Amiens Aménagement, mandatée par Amiens Métropole.

Maîtrise d’œuvre : Renzo Piano Building Workshop (RPBW), architecte ; AIA, BET structure.

Principales entreprises : Jean Lefebvre (gros œuvre), Roger Delattre (charpente métallique).

Surface de plancher (utile) : 2552 m² Shon.

Coût des travaux : 4,3 millions d’euros TTC.

Commentaires

Citadelle d’Amiens : première livraison pour Renzo Piano

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur