En direct

Cinq livres primés par l’Académie d’architecture
Les cinq livres primés par l’Académie d’architecture en 2021. - © Académie d’architecture

Cinq livres primés par l’Académie d’architecture

CHESSA Milena |  le 26/10/2021  |  LivreFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Livre
France
Valider

Un conte pour enfants, un roman sur la rénovation urbaine, un récit de la commande publique, un catalogue de dessins d’architectes et des histoires de jardins figurent au palmarès de l’édition 2021 du Prix du livre d’architecture.

Le 26 octobre à Paris (IVe), l’Académie d’architecture a remis son Prix du livre d’architecture 2021. Tous types d’ouvrages - «savant, fictionnel, critique, sensible, littéraire ou engagé» - peuvent y concourir. Cette année, celui qui a remporté les votes du jury est «érudit tout en restant accessible», souligne l’institution.

Il s’agit du livre de Pauline Chougnet et Jean-Philippe Garric intitulé «La ligne et l’ombre, dessins d’architectes, XVIe-XIXe siècle» (Bnf Editions). Les 160 dessins représentés dans cet ouvrage, signés Androuet du Cerceau, Boullée, Lequeu, Labrouste, Garnier ou encore Viollet-le-Duc, expriment notamment le rapport de leurs auteurs à l’espace, la matière, la couleur, ainsi que l’intelligence des structures.

Le jury, présidé par Sylvie Clavel, a aussi attribué deux mentions : l’une à Véronique Biau, qui retrace 50 ans d’histoire de la commande publique dans «Les architectes au défi de la ville néolibérale» (Editions Parenthèses); l’autre à Arno Bertina, Mathieu Larnaudie et Olivier Rohe, qui romancent la rénovation urbaine du quartier du Blosne à Rennes, en concertation avec les habitants, dans «Boulevard de Yougoslavie» (Editions Inculte).

 

Jeunesse

 

L’Académie d’architecture a également décerné son Prix du livre d’architecture pour la jeunesse 2021. Il distingue les «illustrations élégantes et fantaisistes» de Didier Cornille pour «Tous les jardins sont dans la nature» (Hélium Editions). «Entre créations d’architectes, novations de paysagistes, préoccupations écologistes et œuvres d’artistes, cet ouvrage présente dix jardins originaux et spectaculaires du XVIIIe au XXIe siècle», indique l’éditeur.

Enfin, un Prix spécial du jury a été attribué à «l’architecture fantasmagorique» de François Place pour «Rois et reines de Babel» (Gallimard Jeunesse). L’histoire de ce conte est résumée ainsi par l’éditeur : «Dans un pays sauvage et lointain, alors qu’il traque depuis des jours un cerf blanc, le prince Nemrod découvre un immense rocher qui domine la mer. Il décide d’y bâtir une tour gigantesque pour abriter sa ville et son palais : la tour de Babel. Ce sera, dit-il, la tour la plus haute du monde ! Mais la vie d’un prince est-elle assez longue pour un aussi vaste projet ?»
 

Commentaires

Cinq livres primés par l’Académie d’architecture

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil