En direct

Cinq candidats à la reprise du groupe Walter
- ©

Cinq candidats à la reprise du groupe Walter

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 23/05/2003  |  France IndustrieBas-RhinHérault

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France
Industrie
Bas-Rhin
Hérault
Valider

Cinq groupes, dont l'allemand Losberger et le français Trigano, sont sur les rangs pour la reprise du groupe alsacien Walter, leader européen de la construction aluminium, en redressement judiciaire.
Outre Losberger et Trigano (caravanes, équipements de loisirs), les entreprises Générale de Location et Fimopart (bâtiments modulaires, enseignes publicitaires) ainsi que le groupement alsacien Burger-Dinatec ont présenté des offres. Les cinq candidats prévoient de maintenir entre 100 et 129 emplois sur 180 au siège de Brumath (Bas-Rhin).
Le tribunal de grande instance de Strasbourg examinera ces offres le 2 juin prochain.

Spécialiste des constructions provisoires (halls, salles d'expositions, chapiteaux), Walter a été placé en redressement judiciaire le 31 mars.
Le chiffre d'affaires consolidé 2002 s'est établi à 42,6 millions d'euros, avec une prévision de pertes de 9,6 millions d'euros.

Deux autres candidats ont retiré leurs dossiers mercredi et jeudi: Altrad (bétonnières, échaufaudages, mobilier urbain) basé à Florensac (Hérault) et un pool d'investisseurs alsaciens. "Nous ne voulions pas surenchérir notre offre, située entre 4 à 5 millions d'euros, pour nous aligner sur les propositions supérieures", a précisé à l'AFP Mohed Altrad, PDG de la société du même nom.

Selon l'un des membres du pool alsacien qui s'est retiré, Losberger et Trigano seraient les mieux placés, avec une offre de l'ordre de 6,5 millions d'euros chacun.
Société familiale allemande concurrente de Walter, Losberger associe à son tour de table l'investisseur alsacien Marc Rinaldi. "Nous prévoyons pour l'heure la reprise de 129 personnes", a indiqué ce dernier à l'AFP.
L'offre Burger-Dinatecc associe l'investisseur parisien Alain Dumenil à quatre PME de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines (Haut-Rhin) totalisant 220 salariés et 50 millions d'euros de chiffre d'affaires. Misant sur son caractère régional, elle est la moins élevée financièrement, "mais nous injecterons ensuite 8 millions d'euros pour redresser Walter", assure Jean-Michel Uhl, administrateur de Dinatec.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil